Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 février 2007

Mes nuits minitel

Je voudrais vous faire profiter de textes anciens que j’ai déjà publié sur mon autre blog (www.enriqueta.blocs psychologies.com) et qui manquent à votre vie (lol).

« Mes nuits minitel » est la première nouvelle que j’ai publiée sur mon 1er blog, à la création de celui-ci en Octobre 2005. C’est une nouvelle humoristique : une femme cherche "l' homme de sa vie" sur un site de rencontre, elle vous décrit toutes les étapes pour y arriver... Extraits :

« La première épreuve c'est l'inscription. Vous n'imaginez pas le nombre de questions que l'on vous pose pour établir votre "profil" : taille (allez deux centimètres de plus pour arrondir, et puis avec des talons...), poids (flut! Cette réponse est obligatoire? Bon, quelques kilos en moins ne vont pas se voir... le mec ne va tout de même pas me faire monter sur une balance au premier rendez-vous! Si?), études, profession, religion, signe astrologique (et puis quoi encore? Pourquoi pas les lignes de la main ou une étude graphologique?). Que me demande-t-on encore? Définir mon caractère en une ligne! Sincère? non on va me prendre pour une naïve. Fidèle? Non, ça fait chienne chienne à son pépère. Indépendante? On dirait une déclaration de guerre. Ah! ça y est j'ai trouvé! Je tape sur suite; il y a une deuxième page? Quel genre de femme êtes-vous? Le genre à s'énerver sur son clavier! Le genre d'homme que je recherche? Mais je n'en sais rien! Cela fait sept ans que je n'en ai pas vu l'ombre d'un seul! Je ne sais même plus à quoi ressemble cet animal! Bon, tant pis, je laisse mon annonce tartignolle, le temps passe et le temps sur le minitel c'est de l'argent. Trente minutes pour me présenter comme une femme dynamique, qui a de nombreux centres d'intérêts, qui élève seule sa fille et qui cherche un compagnon de vie, pas une aventure; on voit que j'ai profité de mes longues études! Tant pis, je me déconnecte. »

« Vous trouvez que j'ai été bien courageuse et que plus d'une aurait abandonné à ma place? Vous voilà bien avisé, cher lecteur, vous ne m'aviez pas habitué à tant de générosité! Une fois que vous avez rencontré le monsieur et que le premier rendez-vous s'est bien passé, vous donnant envie d'autres rendez-vous, il vous reste à franchir les nombreux obstacles de la vie de couple. Je n'ai pas besoin de vous faire un dessin, si? Quel boulet vous faites, cher lecteur, vous n'avez pas inventé l'eau tiède! »

Pour lire la suite cliquez sur :

http://enriqueta.blogs.psychologies.com/ecrire/mes_nuits_minitel/index.html

Commentaires

rires de chez rires ! Tu as encore un minitel en vrai ?
Nannnn ? SI ?
s'cuse mais... pliée de rire quand meme...

Bisous
Marino

Écrit par : marino | mercredi, 21 février 2007

Nan, il est parti aux encombrants le mois dernier...Je le gardais pour des raisons sentimentales car c'est grâce à lui que j'ai rencontré mon homme. Mais le chat ayant "pissé" dessus...Arrête de rire Marino!!!

Écrit par : Enriqueta offusquée | mercredi, 21 février 2007

Je suis entrain de la lire cette nouvelle ; j'avais prévu le coup en l'imprimant !!!
J'adore.
@BientÔt

Écrit par : Cassandrali | mercredi, 21 février 2007

Les commentaires sont fermés.