Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 21 février 2007

Le manque

Quand le manque de toi me mords

Son venin coule dans mon corps

Mon coeur usé est corrompu

Mon coeur épuisé est rompu

Mon esprit brisé de douleur

Ame gémissante et en pleurs

Mon espoir vaincu s'évapore

Quand le manque de toi me tords

Commentaires

Et ben Enriqueta, tu as réussi pisque je viens te voir ici à partir du com'. Sur Murmures, les com' sont modérés pour les mêmes raisons que sur psycho : je ne veux pas que mon (mes) ex vienne m'empoisonner l'existence.
Bon, je mets à jour ma liste.
Bises Pénélope

Écrit par : Pénélope | mercredi, 21 février 2007

Merci de tes mots Enriqueta...Je continue à te lire, je t'embrasse !

Écrit par : La petite cerise sur le gâteau | mercredi, 21 février 2007

Site de repli ou "migration" définitive ???
En tout cas mes déboires d'accès chez psycho auront pour bénéfice de m'avoir incitée à terminer la p'tite note technique que je t'avais promise... J'te l'enverrai du boulot ou le débit est plus rapide.
@Bientôt

Écrit par : Cassandrali | mercredi, 21 février 2007

J'aime bien tes poésies... ta présentation est en plus jolie...
Bisous
Marino

Écrit par : marino | jeudi, 22 février 2007

Quand le manque de toi me tord
je suis bateau ivre et je m'endors
orpheline d'amour, vide de rêves
Je n'ai plus qu'un corps qui crève...

J'aime tes poésies et tes jeux.
Bises Pénélope

Écrit par : Pénélope | jeudi, 22 février 2007

tres belle paroles.

Écrit par : haythem | vendredi, 23 février 2007

Je découvre ton blog et je trouve tes textes très beaux.
Merci à toi pour ta visite.

Écrit par : Anne-Ma | vendredi, 23 février 2007

Les commentaires sont fermés.