Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 08 mars 2007

Rien

Une aventure dans le rien

Est ma destination ultime

Vers nullepart cette route

Que je pris en tenant ta main

Et l'énergie du désespoir

Me firent sourde à mes doutes

Les efforts prodigués en vain

J'en fis plus que raison oblige

Positivant tant et si bien

Que je me perdis en chemin.

(j'ai pris pour le départ quelques mots de Jack Maudelaire dont le blog semble avoir disparu...)

Commentaires

Même s'il est sombre, j'aime beaucoup ton poème.

Écrit par : Cassandrali | vendredi, 09 mars 2007

et tu vois la tromperie transpire comme une eau de suée en elle même sans effort et la parjure caline et villénie se change d'elle même en espace de tendresse, parce que cela n'est pas à nous et que l'air que l'on respire est celui que les âmes invisibles à tes yeux te permettent de respirer, louanges de l'être en contrefort de la crête, grimpe en douce ou en aisance mais grimpe.

Écrit par : mandoue | vendredi, 09 mars 2007

Les commentaires sont fermés.