Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 11 mars 2007

Au jeu de l'Amour

Au jeu de l' Amour

Je passe mon tourmedium_foi2.jpg

Exit la bravoure

La nuit et le jour

Mes plus beaux atours

Dans mon coffre lourd

Coeur n'est plus tambour

Loin de vos discours

Mon esprit est sourd

Vaine est votre cour

Au fin fond d'un gour

Souffrance à rebours

Ni contre ni pour

Je passe mon tour

Commentaires

Auge de l'amour
J'en trace les atours
En guise de bravoure
D'un pas qui accoure
A l'ennui de toujours
Sur le parvis du jour
Sans jouer du secours
Sinon que d'être sourd
Au son de ce tambour
Qui manque d'humour
Aux rires des troubadours
Qui savent les détours
Du plus beau des tours
La magie de l'amour

:o) Jeu t'ambre brasse Enriqueta d'un mâle hisse cieux

Écrit par : oanor | dimanche, 11 mars 2007

Très joli texte, monsieur le mage !

Écrit par : pour oanor | dimanche, 11 mars 2007

une petite reaction "stylistique" ?
"au fin fond d'un gour" ... hormis qu'il faut que j'aille chercher le dico pour comprendre, je trouve ce vers un peu moins bon que le reste... :-)

Écrit par : captaine lili | dimanche, 11 mars 2007

je m'interesse plus au sens qu'au rimes...
Tu me sembles un peu jeune pour fermer la porte et jeter la clef ?

Bizzz
Marino

Écrit par : marino | lundi, 12 mars 2007

Ne passe pas ton tour... Un coeur qui s'emporte, même si la romance n'est pas très longue, c'est de très beaux moments à vivre au présent et de beaux souvenirs après.
PS : pour ton nouveau sondage, j'aurai ajouté : je n'y crois plus... A défaut, j'ai choisi je n'y crois pas.
@Bientôt chère Enriqueta.

Écrit par : Cassandrali | lundi, 12 mars 2007

Il y a des journées comme ça, n’est ce pas ? Heureusement que la nature humaine prend le dessus parfois et évacues nos flots de mélancolie…
A plus :))

Écrit par : khanouff | lundi, 12 mars 2007

parce que je ne suis que moi.

Écrit par : mandoue | lundi, 12 mars 2007

Les jeux de l'amour doivent être joués... Ils t'attendent au détour d'un sentier, sur une marche d'escalier, dans le fond d'un bourbier, mais ils t'attendent. Ne te fais pas close, fermée, laisse ton coeur respirer. C'est si beau d'aimer.
Bises Pénélope

Écrit par : Pénélope | mardi, 13 mars 2007

Aimer dans l'altitude, la plénitude, les pieds ancrés, nourris des trésors de mère Terre, c'est aimer sans risque de se déshumaniser...et déjà toucher une parcelle du divin...alors fermer sa porte ne sert qu'à se transformer...et ce n'est que provisoire...parce que (mal ?)heureusement, nous sommes ici pour ça...
Merci pour tes mots Enriqueta !

Écrit par : La petite cerise sur le gâteau | mardi, 13 mars 2007

Dernier premier tour.

Merci Ange Enriqueta d'être sur le Chemin qui nous lie.

Tendre pensée.

Écrit par : Sou | mardi, 13 mars 2007

Les commentaires sont fermés.