Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 mars 2007

Le chant des âmes perdues

J'entends le chant des âmes perdues

Qui errent en quête de tendresse

Enchaînées à leurs triste destin

Elles fredonnent pour oublier la peur

Et leurs coeurs,

Bruissant comme des orchestres

Intruments à vent qui respirent

Tambourins qui rythment les échos

Venus repeupler ma solitude.

 

(le premier vers est de La Petite Cerise, le reste est de moi)

Commentaires

Pas envi d’écrire ou de répondre mais ces mots m’on fait sorti d’une léthargie entretenu singulièrement par un froid mal venu…

Écrit par : khanouff | mardi, 20 mars 2007

Joli poème :-)

Écrit par : FLORALIE | mardi, 20 mars 2007

tu as une grande sensibilité, tu fais partie de ces personnes qui écrivent avec leur coeur et leurs émotions, quand je te lis, j'ai l'impression que tu parles pour moi, de moi

merci

Écrit par : gaiia | mardi, 20 mars 2007

Alors chantons pour elles, elles nous le rendront bien....Merci une nouvelle fois pour ta générosité à l'égard de mes mots Enriqueta...

Écrit par : La petite cerise sur le gâteau | mardi, 20 mars 2007

elles n'ont pas peur elles ne font qu'être c'est tout.

Écrit par : mandoue | mardi, 20 mars 2007

Lucioles en clochettes qui scintillent en musique, comme quoi la solitude n'est qu'une idée !

Je 'embrasse

Écrit par : oanor | mardi, 20 mars 2007

réponse à toi, enriqueta
http://svetlana.blogs.psychologies.com/mon_weblog/2007/03/couleurs_1.html#comments
bisous doux

Écrit par : svetlana | mardi, 20 mars 2007

Magnifique et mélancolique :) tu ne serais pas un peu bretonne ? lol
biz d'une âme errante

Écrit par : Fleur de granit | mercredi, 21 mars 2007

tu ecris vraiment des poemes tres interessants
bisous

Écrit par : Lola | mardi, 06 mai 2008

Les commentaires sont fermés.