Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 avril 2007

Le Touquet - Paris plage

medium_Etoile.jpg

Naufragée volontaire dans les dunes touquetoises je m'asseyais à l'ombre d'un blockauss échoué au pied d'une vague de sable. Contemplant l'astre solaire je lui trouvais un air d'étoile polaire...Serais - je un roi mage?Les oyats ondulaient sous une brise rafraîchissante et l'espoir revenait dans cette quête illusoire. En cheminant ainsi je n'ai jamais trouvé de fabuleux trésors...La compagnie du vent et du chant des oiseaux, la source de mes pensées suffisaient à ma joie. Escaladant une dune pourtant, un joyau m'attendait : une mer couleur opale, une écume scintillante, un vent vivifiant et puis ton amitié. Ce fut le vent du large sans doute qui l'emporta au loin. Que deviens-tu?

(Voici mon devoir de vacances, made in Cassandrali :

http://devantmoi.canalblog.com/archives/2007/04/05/453686..., je vous recommande ce petit jeu d'écriture).

Commentaires

Je suis contente ce We de Paques semble vous avoir à tous réussit ! Ce matin ce que je lis ressemble à une jolie promenade un peu partout ....

Bien agreable de vous lire comme ça ! On respire !

Bizzz
Marino

Écrit par : marino | mardi, 10 avril 2007

Oui une bouffée d'air reçue avec une facette de ton écriture que je vois autre ou nouvelle et qui me touche aussi...Je t'embrasse !

Écrit par : La petite cerise sur le gâteau | mardi, 10 avril 2007

On sent presque le picotement du sable projeté sur le visage par le vent !

Enriqueta tu es trop dure avec nous pôvres citadins !

Ceci dit j'aimerais bien être l'ami à qui tu envoies une missive pareille.

Amitiés,

Fabien

Écrit par : sacados | mardi, 10 avril 2007

Escaladant une dune pourtant, un joyau m'attendait : une mer couleur opale, une écume scintillante, un vent vivifiant.......j'aime ces mots sur ces plages que j'aime, et qui sont si loin de moi maintenant
bises douces enriqueta

Écrit par : svetlana | mardi, 10 avril 2007

C'est beau! Beau comme ces dunes où je me plais à aller faire la sieste quand il fait vraiment trop beau pour agir. Merci d'égayer ma courte pose.

Écrit par : rémy | mardi, 10 avril 2007

C'était une amie. Je suis aussi une citadine (malheureusement), je n'aspire qu'à quitter la région parisienne mais Madame L'Administration ne veut pas.

Écrit par : Pour Sacados | mardi, 10 avril 2007

j'allais choisir la meme photo... j'y reflechissais... :-)

Écrit par : captaine lili | mardi, 10 avril 2007

Oooh oui quel bon bol d'air, quel beau rendez-vous avec la nature et ses éléments. Balade solitaire, pensées vagabondantes, souvenirs, nostalgie...
J'aime...
Merci pour ta parcipation Enriqueta, merci à Nono qui souhaitait cette nouvelle série.
@Bientôt

Écrit par : Cassandrali | mardi, 10 avril 2007

Waow, à la fois rafraîchissant et chaud, comme le littoral océanique.

Écrit par : peau | mardi, 10 avril 2007

Les commentaires sont fermés.