Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 10 avril 2007

L'Amour vint déposer

L'Amour vint déposer sur mon coeur le voile du réconfort

En un don grâcieux de tes mots à mes maux

Auteur auréolé d'une gloire éphémère

Ou auteur anonyme qui vint à ma rencontre

Reconnaissance infinie d'une âme qui dérivait

Echappant au naufrage par l'infime lumière

D'un phare qui ne croyait éclairer que sa nuit

Ce n'était pas pour moi qu'était né ce roman

Les mots sur le clavier ne pensaient qu'à eux même

Pourtant je les fîs mien en voleuse de mots

Qui ne dérobait rien puisqu'ils étaient offerts

Je vis dans le halo mystérieux de ton âme

Le reflet inversé de mon propre univers

Ma muse réveillée par l'ardeur de ce souffle

Me fit prendre la plume en scribe obéissant

Les mots nés de mon coeur je les jette au vent

Qu'ils aillent semer ailleurs pardon et apaisement

Je ne garde en mon sein que cette humble impression

Que tout a sa raison, que l'avenir est grand

Qu' un esprit bienveillant me visite parfois

Pour que j'aime la vie jusque dans ses tourments.

 

(dédié à toutes mes lectures : livres et blogs)

Commentaires

Les mots déposés là sont tes mots et lorsqu'ils touchent, ils se désincarnent et le sentiment vient saisir le lecteur. Ces mots sont universels, ils sont le principe d'exister; l'inspiration d'aimer, pas ceci, pas cela, pas celle-ci, pas celui-là, juste Aimer, même dans la souffrance. Cette inspiration là est radicale, douce et pulvérisatrice.
Merci pour tes mots :-).

Écrit par : Rémy | mercredi, 11 avril 2007

Du lien et du plaisir de partager, c'est l'essence de notre conjugaison

Écrit par : oanor | samedi, 14 avril 2007

Les commentaires sont fermés.