Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 23 avril 2007

J'ai dis adieu à mon jardin

medium_Roses_tre.2.JPG
J'ai dis adieu à mon jardin, j'ai dis adieu au chant des oiseaux dont je ne connaîtrais jamais le nom, aux roses trémières dont je ne verrai pas les fleurs, aux fleurs du cerisier dont je ne mangerai pas les fruits, à la haie de troènes que je ne verrai pas grandir, au muguet en clochettes, aux papillons multicolores, à la brise légère et à tous nos printemps...

Commentaires

Plus j'avance dans la vie, et plus je suis persuadée que le bonheur se trouve au creux d'un jardin. Pas vraiment dans le pré, mais dans le jardin.

Écrit par : peau | lundi, 23 avril 2007

C'est la réponse à ma question ?

Écrit par : Rosa | lundi, 23 avril 2007

Il te reste le plus beau des jardins, celui qui est en toi... Ton jardin secret qui continueras de fleurir quelqu'en soit la saison, quelqu'en soit le temps. Tu as décidé d'être HEUREUSE quoi qu'il arrive, alors le soleil reignera toujours en toi et les plus belles fleurs y fleuriront, les plus bon fruit y rougiront... Au fil des jours tu pourras les voir pousser, les admirer, les déguster, sans modération...
Courage chère Enriqueta, ta nouvelle vie est devant tOi, elle sera belle parce que tu l'as décidée ; continue de suivre les conseils de ta Muse, elle a raison, même si certain jour tu auras envie de l'envoyer balader !!!
@BientÔt chère Enriqueta

Écrit par : Cassandrali | lundi, 23 avril 2007

Un jour tu trouveras un autre jardin aussi beau, un amour plus sincère et n'oublie pas que tu as des amies sur qui compter. C'est quand j'avais abandonné toute idée de bonheur que j'ai redecouvert l'amour.

Écrit par : irene | mardi, 24 avril 2007

Oui.

Écrit par : Pour Rosa | mardi, 24 avril 2007

Tu as dis adieu à ton jardin et la météo s'est détraquée.
Les roses trémieres n'ont pas poussées.
La vigne n'a rien donnée
Le prunier est brisé
Les fraisiers n'ont rien donnés
Le cerisier a été abandonné
Les poiriers sont négligés
Les rosiers sont nuls à ...chier
Et l'herbe à poussée
Pas de vacances cette année
Alors le temps etait perturbé
J'ai ramé
Je vais encore beaucoup ramer
Pas le choix, surtout ne pas s'arreter
Et toujours esperer
Il faut toujours esperer
Et ne pas oublier
Que si on s'est séparé
C'etait que nos vies etaient compliquées
Alors il faut maintenant oublier
Peut etre, mais celles que j'ai aimé Je ne les ais jamais oublié

Écrit par : Bruno | mercredi, 19 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.