Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 03 mai 2007

Retraite sentimentale

medium_Numeriser0014.jpg
Le silence de l'orgueil
Le silence de l'ennui
Le silence du dédain
Le silence du chagrin
Mon coeur était en silence
Le silence d'une promesse
Le silence d'une attente
Le silence de l'espoir
Le silence d'un matin
Mon coeur est en silence
Le silence succéda au silence
Sans que nul n'en sache rien

Commentaires

"Le silence succéda au silence"

Très beau!

Cela me rappelle un bout de texte qui m'a marqué il y a un bout de temps et qui dit ça :

"Vous pouvez faire du bruit avec tout ce que vous voulez mais le silence c'est ce qui se révèle quand tous les bruits ont cessé. Le silence est là, il était là même s'il y a eu deux mille ans de bruit. Le silence est vierge, parfait. Les bruits se succèdent, se produisent dans le temps, se mesurent en durée et en intensité, le silence n'est pas mesurable, il est. Donc, si vous voulez le silence, intéressez-vous au bruit." in Arnaud Desjardins, Bienvenue sur la voie.

J'adore. Merci pour cette relecture !

Écrit par : Rémy | jeudi, 03 mai 2007

Est-ce que cela veut dire que tu renonces à l'amour ?

Écrit par : Fleur de granit | jeudi, 03 mai 2007

Parce que nous ne le connaissons plus, aujourd'hui c'est le silence qui fait du bruit...

Écrit par : Rosa | jeudi, 03 mai 2007

j'aime beaucoup tes calligraphies

Écrit par : captaine lili | vendredi, 04 mai 2007

Je connais les silences qui font mal et qui déchirent ... mais aussi ceux qui gonflent le coeur d'amour, ceux qui "pas besoin de mots", juste un regard, juste une étreinte. Je te souhaite tous ces silences d'amour.

Flor

Écrit par : FLORALIE | vendredi, 04 mai 2007

Le silence sait être pesant jour après jour... Je comprend ta douleur mais je t'assure, ne désespère pas... Bouscule tes habitudes, profite de cette phase solitaire pour faire tout ce que tu as rêvé de faire sans avoir eu le temps de le faire jusqu'à présent : amis, sortir ciné, théatre, musée... Il fait beau promène toi dans les jardins publics, vois la vie autour de toi et ne prends pas peur en voyant leur bonheur... Tu te surprendras peut-être à te réjouir de les voire ces gens heureux, d'entendre les cris des enfants, ceux des oiseaux, de voir le spectacle des fleurs multicolores, de sentir leurs parfums... Un ensemble d'éléments qui te redonneras peut être aussi l'envie d'écrire un poème ou pourquoi pas une autre nouvelle, interactive ou pas d'ailleurs...
Reprends espoir chère Enriqueta
@BientÔt

Écrit par : cassandrali | vendredi, 04 mai 2007

il résonne dans le silence la vie, le plein, la complainte, reflet des jours perdus

Écrit par : mandoue | vendredi, 04 mai 2007

Le silence total n'existe pas car les battements de ton coeur sont bien présents. Ils sont toujours là pour te rappeler l'existance de la vie.
On a la vie qui nous est désignée.
Il faut la prendre comme elle est et ne pas la gacher.
On s'accroche , on y croit et on fonce droit devant!!

Écrit par : fabrice | vendredi, 04 mai 2007

Je crois que tu as mal lu mon poème. Ce n'est pas un poème triste, c'est un poème qui parle de ma métamorphose et du bonheur retrouvé.

Écrit par : Pour Cassandrali | vendredi, 04 mai 2007

Bravo.
Bravo l'artiste.

Écrit par : Peau, sur les calligrammes | samedi, 05 mai 2007

Les commentaires sont fermés.