Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 17 mai 2007

Ame futile

Héroïne élue au voyage

Pour une intense quête en sagesse

Mon coeur tu ne fis que traverser

Quand d'un effleurement tu te pris à m'aimer

Ma route n'était pas celle de ton doute

Enfant cherchant à être rassuré

Jeu perpétuel d'un je qui se prend pour Don Juan

Ma muse se méfiait de ce sombre mystère

Et du désert de cette âme futile

Des deux chemins elle choisit le plus rude

Et m'éloigna de ton coeur si chagrin

Un regret glissa le long de ma joue

Tandis que dans mon coeur fleurissait un sourire

La certitude d'aller vers ma lumière

M'avait pris par la main pour mieux guider mes pas.

Commentaires

C'est une déception amoureuse comme on peut en vivre quelquefois. Il faut savoir flairer le bon (amoureux)

Écrit par : elisabeth | samedi, 19 mai 2007

Les commentaires sont fermés.