Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 mai 2007

Le jeu de Cassandrali

ec4f2e3001f7c9fe3e3987182d70768e.jpg

Le jeu : http://devantmoi.canalblog.com/

Errance de mon coeur impatient

Mon passé en sous-bois de charmes

Purs sentiments émerveillés

En souvenirs longtemps niés

Fruit d'une passion mortelle

Fleur de tendresse nouvelle

Sous une ramure épanouie

Sensualité de la lumière

Qui s'enlace à l'ombre allanguie

En sept siècles de bonheur

Apprentissage pour un jeune coeur

Ensorcellé

Une baie portée à mes lèvres

Réveille le goût de ta peau

Silence de la maturité

Ton désir inspire mes soupirs

Etreintes épicées et torrides

Pour une femme en devenir

 

(et en échos à Lili  http://captainelili.blogs.psychologies.com/vivre_avec_et_...)

Commentaires

un sous-bois... capiteux ?
Merci pour l'echo... :-)

Écrit par : captaine lili | mercredi, 23 mai 2007

tiens, on a choisit la même image, ton texte est plus gai que le mien...

Écrit par : irene | mercredi, 23 mai 2007

Je suis toujours scotchée face à ce genre de texte que je suis incapable de créer. Bravo...

Écrit par : euqinorev | mercredi, 23 mai 2007

"Une baie portée à mes lèvres
Réveille le goût de ta peau".

C'est magnifique. Tellement sensuel. Oui, le goût s'éveille, le goût se découvre comme la peau se débâillonne pour laisser exhaler le fruit.

Merci Enriqueta.

Écrit par : rémy | mercredi, 23 mai 2007

Je suis un peu comme Euqinorev... J'arrive à créer certain texte mais totalement incapable d'écrire un poème...

Écrit par : Cassandrali | jeudi, 24 mai 2007

La passion en "je" rêve ailes...

Écrit par : Oanor | jeudi, 24 mai 2007

et le cheveu pris dans la bague est il le sien ou le tien?

Écrit par : mandoue | vendredi, 25 mai 2007

Le cheveu?

Écrit par : Pour Mandoue | vendredi, 25 mai 2007

Pour une femme en devenir, en attente, des mots, des sensations.
Bien à toi et à tes mots.
Bonne nuit.

Écrit par : Ambroise | samedi, 26 mai 2007

Si beau poème...
Et moi qui ne puis passer chez vous qu'en coup de vent............

Écrit par : Peau | vendredi, 01 juin 2007

Les commentaires sont fermés.