Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 juin 2007

Certitude

Avec une pensée particulière pour Vie Secrète :

La certitude n'est qu'une éphémère impression

Qui se laisse distraire d'une simple impulsion

Mon coeur fou se méfie d'état de certitude

Dans lequel il s'ennuie comme en triste interlude

La folie n'aime pas toutes ces affirmations

Et tous ces gens sérieux perdus de convictions

L'Amour, de la folie est fille naturelle

Se moque de la Raison, de ses motifs factuels

L'amour vrai s'épanouit en pays incertain

L'humilité du doute dissipe le dédain

Jamais ne considère l'autre coeur comme acquis

Souhaitant le conquérir le reste de la vie...

(le premier vers est de Mandoue)

Commentaires

Comme toi j'aime les petits miracles de la vie et je fuis les certitudes (surtout ceux qui les trimballent) !

Écrit par : Rosa | mercredi, 06 juin 2007

une illusion?

Écrit par : mandoue | mercredi, 06 juin 2007

Merci, pour ce beau poème : oui la certitude est une impression, je dirais même une illusion car qui peut prétendre être sûr de tout, sûr de l'autre ?
J'ai du mal à accepter le doute et pouratnt il est force de changement et de progression !!!
Merci à toi Enriqueta

Écrit par : viesecrete | mercredi, 06 juin 2007

Comme je suis d'accord, comme j'adhère...

Écrit par : euqinorev | mercredi, 06 juin 2007

Le coeur fou se méfie d'état de certitude.
J'adhère. Il érige la question qui déracine les certitudes.
Et il peut alors venir quelque conviction.

Écrit par : rémy | mercredi, 06 juin 2007

Et pour temps, il est bien des certitudes : de cette terre où je suis né, que j'aime, un jour je devrais la quitter...

Bien à toi et au plaisir de te lyre

Écrit par : oanor | mercredi, 06 juin 2007

Combien vrai !
Amis de l'amour retroussons nos manches,
nous avons du pain sur la planche.

Écrit par : sacados | jeudi, 07 juin 2007

Les commentaires sont fermés.