Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 08 juin 2007

Diptyques

2.      Eloge de la parole qui « fait silence en parlant ». 

Se taire et parler ne s’opposent pas, mais se complètent mutuellement. Mon silence me met au service de l’écoute et précède une communication authentique, une parole qui libère. L’échange me permet de clarifier mon désordre intérieur en disciplinant mes mots. Je parle de ce qui m’a blessé au plus profond de moi-même et j’exprime paisiblement mes désirs sans m’ériger en juge et sans forcer autrui à changer. Je ne me laisse ronger ni par la colère, ni par la souffrance, ni par la désillusion, je ne me laisse pas troubler par mes intérêts propres ou mes humeurs du moment.  J’assume mes faiblesses, mes fragilités dont je n’ai plus peur. Ma parole est honnête, elle encourage et réjouit celui qui de moi attend une parole. C’est par cette parole que j’habite ce monde. Ma parole est ma demeure et ma paix.

 

Commentaires

« C’est par cette parole que j’habite ce monde. Ma parole est ma demeure et ma paix. » Heureux qui comprendra cela, et ne s’immiscé pas en se qui ne le concerne pas…
Merci pour cette réflexion … :)

Écrit par : khanouff | vendredi, 08 juin 2007

et d'oublier les mots, juste, et de laisser le silence t'envahir Enriqueta et tenir la main de l'enfant qui est en toi et de celle qui te câline, de ne plus penser à penser et repenser il n'est plus de silence juste un bruissement et l'alcove doucement éclate d'un doux nuage frais, en colère il a porté les miroirs déchirés maintenant le temps est celui de la réconciliation du coeur, juste celle du coeur, pensée faite Mère.

Écrit par : mandoue | vendredi, 08 juin 2007

oui, le silence est un langage, une communication, il en fait partie
le regard aussi, l'attitude

merci pour ce texte

Écrit par : gaiia | vendredi, 08 juin 2007

Juste une parole, en silence, une parole par les yeux pour un instant de paix.

Écrit par : rémy | samedi, 09 juin 2007

on se croise souvent à la table virtuelle de khanouff. là, je passe te dire un ch'ti bonjour.
à bientôt!

Écrit par : JIM | samedi, 09 juin 2007

Non ils ne s'opposent pas, ils se complètent à la perfection...

Écrit par : euqinorev | samedi, 09 juin 2007

Musicienne ( piano) je te dirais que les silences sont tellement importants. La musique s'écrit toujours dans un silence.

J'attache également beaucoup d'importance à la parole donnée. J'aime bien trop les mots pour ne pas leur donner toute leur importance.

Savoir écouter les silences...c'est une grande qualité Enriqueta.
Ceux ci peuvent être assourdissants.

Très bel écrit que celui ci
Je t'en remercie
bien à toi
stéphanie

( je vais arrêter ma lecture. Je me rends compte que je viens d'envahir par mes commentaires ton espace...je poursuis mon chemin un peu plus tard.)

Écrit par : stéphanie | samedi, 28 juillet 2007

Les commentaires sont fermés.