Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 juin 2007

Douce musique

Douce musique que j'entends là

Danse pudique que celle-là

Qui de ton coeur monte vers moi

En volute sensuelle qui unie mon rêve avec ton rêve

Tendre ritournelle que je chante ici

Langoureuse ribambelle que je danse ici

Qui de mon coeur monte vers toi

En offrande secrète qui unie ton désir avec mon désir

Intense refrain ponctuant nos soupirs

Extrême sarabande illuminant nos regards

Qui nos deux coeurs tisse en lien

Vif comme une brise légère qui unie ma liberté avec ta liberté.

 

L'amour est un roc sur lequel je peux me bâtir...

La souffrance m’a fait tomber au fond de moi même afin que je découvre qui je suis en vérité. Et l’amour est venu me reprendre pour que je retrouve le chemin du bonheur. L’amour dont je parle ne se laisse enfermer dans aucune image : il est l’ami avec qui je peux nouer une relation et qui m’accompagne momentanément, il est l’hommage rendu par l’oiseau au soleil qui se lève, il est le sourire de l’enfant que j’embrasse…L’amour me libère du pouvoir des hommes, de mes dépendances, de mes captivités. L’amour me libère de mon aliénation pour que je sois capable d’aimer et de vivre avec mes semblables. Il me dit qu’il n’est pas possible d’éviter la souffrance mais il m’incite à ne pas la rechercher. L’amour me dit de renoncer à la douleur et d’accepter de la vie ce qu’elle me donne. L’amour est un roc sur lequel je peux me bâtir, il est l’onde vivante et vivifiante sur laquelle la puissance du désespoir vient se briser. L’amour est messager de paix, il règne en moi et me transforme. Il est fondement et source de tout ce qui existe. L’amour restaure ma liberté intérieure, il ressuscite mon enthousiasme, il me réjouit, il déploie ma vitalité, il relie mon rêve à ma réalité. L’amour m’initie au mystère de la vie.

 

 

 

 

 

vendredi, 29 juin 2007

Liberté d'expresion

Si, comme moi, vous n'êtes pas très fan du Camenbert en Chef :

http://sarkostique.over-blog.com/

Le blog humoristique anti-sarkozy

Insomnie

(à partir d'une note de Khanouff)

 

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir

Car je t'attends

Dans le secret de mon coeur je t'attends

Toi, dont je ne connais ni le nom, ni le visage

Parce que mon coeur est impatient que tu viennes

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir

Parce que les mots rebondissent dans ma tête

Ceux que l'on m'a dit, ceux que j'ai dis

Ils tournoient dans mon esprit

En sarabande obsessionnelle

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir

Parce qu'hier me semble lourd

Parce que demain me semble vide

Dans cet aujourd'hui je m'enlise

En boucle je repasse le film de ma vie

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir

Ce soir je ne suis que souffrance

J'ai oublié tous les conseils

Et tous mes principes de vie

Toute ma belle philosophie

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir

Je n'arrive pas à dormir...

Le jeu de Lili

(Poème écrit avec Irène, Gaïa et Lili)

Si j'étais réparateur de coeur je serais tes mains
Pour qu'elles me fassent un coeur tout neuf
Qui n'aurait pas peur de t'aimer
Mon rêve deviendra-t-il réalité ?

Si j'étais cardiologue
Je réparerais mon coeur blessé
Je panserais ses blessures
Le préparerais à ton amour

Si j'étais astrologue, je serais une étoile,
J'accompagnerais chaque nuit
Ce petit coeur plein de vie
Dans sa quête d'amour infernale

Si tu voulais, je me ferais apprentie mécanicienne
Pour que tes mains guident les miennes
Vers ce coeur qui dérape de trop attendre
L'amour et ses jours tendres

Mais je ne suis pas réparateur de coeur

Et mon coeur est usé

Il n'a plus rien à donner.

Le blog de captainelili :

http://captainelili.blogs.psychologies.com/

J'ai reçu

"J'ai reçu mon invitation pour le festival de ce monde"

 Rabindranath Tagore

J'ai reçu mon invitation

Pour le festival de ce monde

J'y chanterai un chant nouveau

Que nul ne m'entendis chanter

Tous mes jours je les ai passé

A accorder mon âme rebelle

Mon chant, de mon coeur est l'essence

Je le dépouille de ses parures

Je n'y mets plus aucun orgueil

Mon ambition, c'est de trouver

Le juste mot, la résonnance

Qui fera vibrer, sensuel

Ce coeur que tu m'as refusé

mercredi, 27 juin 2007

Je suis âme légère

Je suis âme légère qui découvre la vie

Je suis primesautière et je suis mes envies

Fidèle à cette muse qui me guide vers toi

Qui saura me laisser cette liberté là

Qui rira de me voir dans cette folle allure

Qui touchera mon coeur mais sans le retenir

Sans cesse renouvelé en quotidienne quête

Un amour authentique sans entrave sévère

Tu t'émerveilleras de mes passions multiples

Et de chez toi la porte me restera ouverte

Tu ne m'attendras pas mais sauras m'accueillir

Je ne resterai pas mais saurai revenir

Mon coeur a emporté par mégarde

"Alors, s’invite l’écriture,
Amante venant te faire cracher,
De bouillonnantes éclaboussures,
Des mots sacrés, des mots celés,

Un bel éclat de solitude,
Sur le revers du papier,
Mélancolique et désaimée"

Bérangère Morel, une merveilleuse poétesse qui vous éblouira...

http://loesie.canalblog.com

Poema

"Muere lentamente quien evita una pasión, quien prefiere el negro sobre blanco y los puntos sobre las “íes” a un remolino de emociones...estar vivo exige un esfuerzo mucho mayor que el simple hecho de respirar.
Solamente la ardiente paciencia hará que conquistemos una espléndida felicidad. "

Pablo Neruda

Yo no soy solo dolores

Solo duda y lagrimas

Solitaria en la vida

Yo no soy solo pena

Del pasado la victoria

Sobre la belle esperanza

Yo no soy sin tu mirada

(le poème de Pablo Neruda dont sont tirés les vers se trouve en français , et en espagnol dans les commentaires grâce à Phèdre, sur le blog de Khanouff)

http://tnkhanouff.hautetfort.com/archive/2007/06/26/il-me...

19:10 Publié dans Poema | Lien permanent | Commentaires (2)

Mon coeur a emporté par mégarde

"Va et vient dans une métamorphose

     l'autre se transforme

A chaque fois une nouvelle naissance"

Ambroise

http://ambroise.hautetfort.com/archive/2007/06/23/metamor...