Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 02 juillet 2007

Le secret

Tu me tendais la main Et mon cœur fit un bon à l’extérieur de lui-même Et mon âme s’envola pour frôler le paradis J’allais entrer… Quand je me retournais Ce n’était pas à moi que tu tendais la main Mais à elle, irréelle Elle était là, derrière moi Dans la brume de ton cœur que tu me dissimulais Depuis je suis en enfer Cheminant avec cette douleur qui vrille mon cœur Je voudrais t’oublier, revenir en arrière En cette vie d’avant Où tu n’existais pas.

Les commentaires sont fermés.