Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 juillet 2007

L'amour

 
L’amour ne se manifeste pas toujours là où je l’attends, il ne se laisse pas réquisitionner, il est libre et l’on ne peut disposer de lui. L’amour est souvent brouillé par mes propres représentations et mes projections qui se mêlent à ce que je ressens… Si j’examine en profondeur ce que je vis, l’amour se révèle à moi, il me parle, il se manifeste dans les évènements de ma vie et parfois, tel un éclair, il illumine les ténèbres.

 

Il y a toujours des moments où, malgré tous mes efforts sincères, je ne ressens pas la proximité de l’amour. De tels moments font aussi partie de mon chemin de vie et il est insensé, en ces moments-là, de me sentir coupable de ne pas sentir l’amour. Il ne me reste qu’à persévérer et attendre que l’amour daigne à nouveau se manifester, que le ciel s’ouvre et que sa lumière dissipe mes ténèbres.

 

L’amour dispense la vie, me rend libre, me redresse et guérit mes blessures, il me fait devenir vraiment moi-même.

 

Commentaires

les thémes que tu abordes dans ce blog sont tous mes thémes que je vis chaque jour: notamment l'écriture et l'amour.
D'ailleurs, un jour une internaute m'a écrit:
"écrire, c'est comme tu le fais, faire l'amour avec les mots".
Bien sur cela n'empêche pas les grands creux, les silences, les blessures des songes, et le champ des regrets.
Bonne journée et merci d'être passée chez moi et de me laisser tes mots, offrande auqu'elle je suis sensible, si sensible.

Écrit par : isab | mercredi, 11 juillet 2007

Parfois j'en viens à me demander si l'amour est vraiment une bonne chose, tellement il nous fait parfois souffrir.

Fabien

Écrit par : sacados | jeudi, 12 juillet 2007

Bonjour Enriqueta,
je marche sur tes chemins de prose.
Voici le premier texte que je découvre, je remonte le temps. Inverser la chronologie de tes écrits peut être aussi intéressant.
Je suis tout à fait de ton avis lorsque tu écris que l'amour rend libre. Et quelle liberté!
Tes métaphores "lumineuses" me plaisent bien :-)
Il m'arrive souvent de douter, mais je crois profondément en l'amour.
Et cela me sauve..c'est mon espoir.
Je t'embrasse
Stéphanie

Écrit par : stéphanie | samedi, 28 juillet 2007

Les commentaires sont fermés.