Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 12 juillet 2007

Solitude

S ilence bienveillant dans lequel je me trouve

 

O nde mystérieuse qui me porte en moi-même

 

L ieu désert de mon cœur aspirant au repos

 

I  ndispensable alliée d’une âme chagrinée

 

T emps qui se ralentit en tempo harmonieux

 

U tile contretemps pour qui veut se connaître

 

D istance salutaire par rapport à mes maux

 

E lle est ma compagne la plus fidèle.

 

09:28 Publié dans Acrostiche | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

merci enriqueta pour ce message, j'en ai les larmes aux yeux, c'est sorti tout seul, je n'ai pas réfléchi, en cinq minutes c'était écrit, d'un trait.
C'est étrange
la solitude est aussi ma compagne la plus fidèle, elle au moins, elle ne me laissera jamais tomber ! hi hi hi!
à bientôt

Écrit par : gaiia | jeudi, 12 juillet 2007

à redorer l'insatiable quête

Écrit par : mandoue | jeudi, 12 juillet 2007

C'est dans la solitude que l'on puise sa Vérité, même si l'on s'y épuise aussi parfois... parce que tout est paradoxe.

Amitiés

Écrit par : Krizalyd' | vendredi, 13 juillet 2007

C'est chez l'électron libre que je vous ai rencontrée

Voulez-vous faire entrer ce billet dans la farandole des solitudes ? Comme il y aurait bien sa place! sourires

Écrit par : traces | jeudi, 05 juin 2008

Les commentaires sont fermés.