Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 juillet 2007

Libertin

L e mensonge est une arme qu’il laisse aux lâches

 

I  l ne promet jamais rien qu’il ne puisse tenir

 

B  acchus qui ne joue pas avec les mots ou la rhétorique

 

E t ne fait aucune promesse qui engage pour l’éternité

 

R echerche du plaisir, évitement du déplaisir

 

T elle est la quête de celui qui choisit cet Eros léger

 

I  l ne place jamais rien au-delà de sa liberté

 

N e parlant jamais d’amour, de foyer et de fidélité.

 

D’après la philosophie de Michel Onfray « Théorie du corps amoureux ».

 

09:25 Publié dans Acrostiche | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Salut Enriqueta, Onfray ce n'est vraiment pas ma tasse de thé !
Je préfère ta poésie.

Écrit par : Rosa | jeudi, 19 juillet 2007

superbe ;)

http://www.lingerie-emotion.com

Écrit par : lea | jeudi, 13 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.