Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 24 juillet 2007

Naïve

N ature qui obéit gracieusement à ses sentiments

 

A yant volontairement choisi de croire au pouvoir de l’

 

I  magination qui transforme les regards de haine en amour de la

 

V ie qui toujours est la plus puissante dans cet

 

E xcès de simplicité la faisant devenir vraie.

 

06:53 Publié dans Acrostiche | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Bonjour et merci :)

Écrit par : khanouff | mardi, 24 juillet 2007

C'est une naïveté charmante.
Merci de tout coeur pour ton gentil commentaire.
Bonne journée.

Écrit par : laura | mardi, 24 juillet 2007

On peut toujours croire, l'important c'est de croire....
Bonne journée.

Écrit par : elisabeth | mardi, 24 juillet 2007

mais la simplicité affichée n'est elle pas le jeu de l 'aube de l'enfance tétue qui s'arrache à ce qui se cache au fond d'elle pour mieux s'agenouiller face à la vérité et la complexité n'est elle pas qu'un aveu caché de l'adulte qui témoignant d'une trêve face à ce qui est se replie loin de l'aube?

Écrit par : mandoue | mardi, 24 juillet 2007

naîve? pas si tant que ça! si?à plus!

Écrit par : JIM | mardi, 24 juillet 2007

Comme un écho ?

Écrit par : Oanor | mardi, 24 juillet 2007

Bonsoir Enriqueta,
pourquoi naive?
Croire au pouvoir de l'imagination , en ce pouvoir qui transforme la haine en amour,n'est pas naif ...enfin, je ne le pense pas.
Ou alors, je suis naive...et bien heureuse d'y être.
Bien à toi
Stéphanie

Écrit par : Stéphanie | mardi, 24 juillet 2007

Un peu de naïveté ne fait de mal à personne....Bonne journée
laurence

Écrit par : laurence | mercredi, 25 juillet 2007

Pour Baudelaire, le poète doit être naïf et dans ce contexte, c'est une qualité...

Écrit par : Laura | mercredi, 25 juillet 2007

Les commentaires sont fermés.