Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 16 août 2007

Mon coeur...

Mon cœur, d’aimer n’est plus capable

 

Vos déclarations l’indiffèrent

 

Il ne tremble plus en sa chair

 

Lassé de croire et d’espérer

 

Lui qui depuis tant et tant d’années

 

Battait pour l’un, tanguait pour l’autre

 

Un orage eut raison de lui

 

Mon cœur, d’aimer n’est plus capable

 

Je le constate sans fierté

 

Sans amertume et sans regret

 

Que ce soit fou ou raisonnable

 

Rien ne pourra plus le toucher

 

Ni vos doux mots, ni vos tendresses

 

Ni votre peau contre la mienne

 

Mon cœur, d’aimer n’est plus capable.

 

Commentaires

Très joli exercice de style mais sur le fond, je pense qu'on est toujours capable d'aimer.... malheureusement ou heureusement?

Écrit par : Laura | jeudi, 16 août 2007

Et bien comme c'est triste !!! J'espère bien que je serai toujours capable d'aimer : ce n'est pas vivre si on n'aime pas.... Amitié. Vie secrete

Écrit par : viesecrete | jeudi, 16 août 2007

Bonjour Enriqueta,

Je pense que tu t'adresses à une personne déterminée. Mais tu restes capable d'aimer encore à l'avenir d'autres personnes. Voilà ce que je pense suite aux commentaires de Laura et de viesecrete.

Écrit par : elisabeth | jeudi, 16 août 2007

Un peu comme le mien, mais tu le dis mieux.

Écrit par : rony | jeudi, 16 août 2007

Le coeur parfois hiberne, mais il trouve toujours un jour le printemps.

Fabien

Écrit par : sacados | jeudi, 16 août 2007

Je ne m'attardrai pas trop à dire sur le fond, que je me contente "d'écouter" en espérant qu'une nouvelle vague d'envie viennent le plus rapidement balayer ton amertume. La forme est magnifique, un rythme superbe, chantant qui m'emporte comme une danse mélancolique, et je comprend alors que... ton coeur... si ton coeur ne crois plus pouvoir aimer...ton âme aime et aimera toujours et revivifiera ton coeur très vite.

Écrit par : Krizalyd' | jeudi, 16 août 2007

C'est très musical et très joli. Comme une mélodie un peu mélancolique.

Écrit par : morganlafey | vendredi, 17 août 2007

En es-tu si sûre...
Il ne peut plus aimer au présent parce qu'il est blessé, mais au futur il saura encore aimer, lorsque ses blessures seront cicatrisées...

Écrit par : cassandrali | vendredi, 17 août 2007

Les commentaires sont fermés.