Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 septembre 2007

Vestiges

J’ai changé les draps de mon lit

 

Qui de toi gardaient souvenir

 

Je les ai plié et mis de côté

 

Avec mes espoirs et mes regrets

 

Dans ma messagerie j’ai effacé

 

Ton adresse apprise par mon cœur

 

Mais il me faudra plus de temps

 

Pour effacer tes mots et mes tourments

 

J’ai enlevé de ma table de nuit

 

La photo d’un homme au sombre regard

 

Et dans une boîte je l’ai enfouie

 

Avec les vestiges de notre vie.

 

Commentaires

Dans ma messagerie j’ai effacé


Ton adresse apprise par mon cœur


C'est si beau et si triste

Écrit par : laura | mercredi, 05 septembre 2007

J'ai beaucoup aimé.
Bises

Écrit par : morganlafey | mercredi, 05 septembre 2007

Personnellement je n'aime pas trop ;-p !

J'aime mieux les poèmes de joie, je n'aime pas me complaire dans la mélancolie, c'est trop dur de s'en décoller après.

Fabien

Écrit par : sacados | mercredi, 05 septembre 2007

Bonsoir Enriqueta,

connais tu ce poème d'Henry Bataille: "les souvenirs"?

C'est à cela que j'ai pensé en lisant ton poème.
très beau par ailleurs.

Bises

Stéphanie

Écrit par : stéphanie | mercredi, 05 septembre 2007

Non, je ne connais pas. Je note le nom. Merci.

Écrit par : enriqueta pour stéphanie | mercredi, 05 septembre 2007

Trés beau :)

Écrit par : khanouff | jeudi, 06 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.