Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 septembre 2007

Adieu

a3f6411f6997da2d8554e59d5c50a3c1.jpg

Nous avons dis adieu à nos rêves d’enfant

A nos espoirs brisés et à tous nos tourments

Et nous avons fermé la porte du jardin

Sur nos mots échangés et sur tous nos chagrins

La terrasse esseulée se souvient de nos rêves

De nos nuits agitées sans oublier le pire

Nous aimions tous les deux les roses trémières

Pour leur douce majesté et pour leurs tiges altières

Nous aimions regarder les arbustes grandir

Nous nous laissions bercer par le chant des oiseaux

Nous voulions regarder dans la même direction

Nous nous moquions des pièges mis sur notre route

Les fantômes du passé nous ont vite rattrapé

Ils ont multiplié nos silences et nos doutes

Tu n’as pas su me dire, je n’ai su t’écouter

Et j’ai lâché ta main au détour du chemin

Je voulais oublier, j’étais lasse d’espérer

L’été s’est détraqué nos rêves n’ont rien donné

Nous nous sommes éloigné chacun de son côté

Notre jardin s’endors à l’approche de l’hiver

Il renaîtra un jour au printemps de l’amour.

Commentaires

Je suis vraiment admirative.

Écrit par : morganlafey | jeudi, 27 septembre 2007

Il renaîtra un jour au printemps...
C'est sur :)

Écrit par : khanouff | vendredi, 28 septembre 2007

Adieu et espoir... d'un jardin qui refleurira, mais les saisons passent... voit-on les fleurs revenir dans le coeur ?
Merci pour tes poèmes.

Écrit par : rony | vendredi, 28 septembre 2007

Dire Adieu à ses rêves d'enfnat est horrible. Mais pourquoi nous raconte t'on tant de choses : le prince charmant, ils vécurent heureux et euren,t beauocup d'enfants ???
J'aime beaucoup, j'aurais presque pu l'écrire (talent en moins ! ) Tu as vu que je refais des poèmes, juste pour toi ???
Allez bon week end Bises Vie secrete

Écrit par : viesecrete | vendredi, 28 septembre 2007

Bonjour Enriqueta,
Je en suis pas sûre qu'il faille abandonner ses reves d'enfant...je garde jalousement les miens.

Parfois, certains jardins deviennent les jardins du souvenir, celui des amours mortes.
Mais qui sait...si la terre est fertile, certaines choses peuvent renaitre.

Bien à toi
Stéphanie

Écrit par : Stéphanie | vendredi, 28 septembre 2007

Bonjour, je suis passée et j'admire tes mots. Merci.

Écrit par : elisabeth | vendredi, 28 septembre 2007

Tu n'as pas su me dire, je n'ai su t'écouter, c'est notre drame à tous. Vraiment bien dit et sensible. Amicalement.

Écrit par : ariaga | vendredi, 28 septembre 2007

"...Les fantômes du passé nous ont vite rattrapé

Ils ont multiplié nos silences et nos doutes

Tu n’as pas su me dire, je n’ai su t’écouter

Et j’ai lâché ta main au détour du chemin

...."

En mon coeur désillusionné les mots s'arrêteraient "au détour du chemin"...
Mais il y a dans ton magnifique poème une fin positive, pleine d'espoir et de vie.

C'est très beau. Amitiés

Écrit par : Krizalyd' | samedi, 29 septembre 2007

C'est beau , la porte du jardin s'est refermée, mais il reste les souvenirs et ce ne sont que les beaux qu'il faut garder. Bon week-end
laurence

Écrit par : laurence | samedi, 29 septembre 2007

Que dire....que dire. J'aime la description de ton jardin, par contre j'aime pas la photo de ton jardin ;-) et j'aime pas tous ces commentaires sauf celui de Stéphanie dont je vais sans doute scruter son site.
Lance toi dans le vide Enriqueta, prends ton papier Richard de Bas et tes plumes...ecris...et surtout calligraphie c'est tellement rare...et pourquoi pas des scans de ce que j'ai chez moi si tu veux?

Écrit par : Bruno | dimanche, 30 septembre 2007

... ;-))

Écrit par : enriqueta pour Bruno | dimanche, 30 septembre 2007

... ;-)) aurais tu une plume sur la tete? :-()

Écrit par : Bruno | mardi, 02 octobre 2007

Telle une grenouille sur les nénuphars, je me suis perdu en chemin.
Madame l'agent pouvez vous m'indiquer le chemin vers cette feuille qui parlait d'une histoire que j'aimerai beaucoup revisiter et peut etre aussi commenter.
Voici quelques mots clés pour la recherche: travail, nuit de garde, reunion, collégue, pale, chef de service, objectif, diplome, spasmes, etc...
Simple adaptation du jeu de la course au trésor de mon époque colonie de vacances au monde de la blogosphére (bahh y en avais pas des ordis a l'époque, ça nous rajeunnis pas tout ça).
Bref nom du blog, ou indices pour les "joueurs", le grenouille espere retrouver le chemin...
Si si Hale Zen Hammer ça existe aussi chez la grenouille

Écrit par : Bruno | mardi, 02 octobre 2007

Si j'ai une plume sur la tête c'est que je suis deveue la déesse Maat...celle de l'harmonie universelle (chez les Egyptiens)... ;-))
Alors maintenant tu passes des petites annonces sur mon blog??? :-)))

Écrit par : enriqueta pour bruno | mercredi, 03 octobre 2007

Romantisme et nostalgie..un trés beau texte!

Amitiés, Nefertiti

Écrit par : nefertiti | vendredi, 14 mars 2008

Les commentaires sont fermés.