Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 octobre 2007

Comme l'arbre...

Mon corps se desséchait sous le joug de l’esprit

Comme un sol asséché gagné par le désert

Les nappes souterraines de mon espoir vaincu

Mon corps était fou et se soumettait au délire

De l’esprit dictateur aux propos pervertis

Puis vint ma métamorphose…

Mon corps est irrigué par le toucher du monde

Comme l’arbre je grandis dans une seule direction

Le fleuve de mes envies coule inévitable

Le vent de mes désirs souffle imperturbable

Mon corps devenu sage se soumet à la force

De cette douce folie qui bouscule ma vie.

Commentaires

Bonjour Enriqueta,
très beau texte, très doux,...je te souhaite cette douce folie.
Bien à toi
Stéphanie

Écrit par : stéphanie | mercredi, 17 octobre 2007

Belle inspiration, bel élan, un hymne à la vie :)

Écrit par : khanouff | mercredi, 17 octobre 2007

celle de ne jamais s'y retrouver, et pourtant..

Écrit par : mandoue | mercredi, 17 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.