Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 27 octobre 2007

La femme dans le RER (3)

Pourquoi tous ces rendez-vous angoissants ? Parce qu’elle n’arrivait pas à rencontrer des hommes « naturellement ». Cela paraissait naturel ces rencontres là dans la vie des autres femmes mais pour elle rien de naturel depuis très longtemps, depuis si longtemps qu’elle ne se souvenait plus quand elle avait basculé du naturel au virtuel. Bien sur elle avait une vie normale comme tout le monde et dans cette vie normale elle croisait des gens, leur parlait, échangeait des idées, riait avec eux mais jamais plus que ça. Pour elle, pas de voisin au bonjour un peu plus appuyé, pas de collègue de travail qui l’invite à boire un verre à l’extérieur, pas d’homme attentionné à son club de remise en forme ni dans son club de randonnée, pas d’amis soucieux de lui présenter un célibataire de leur connaissance, pas de joyeux hasard et de rencontre fortuite dans le bus, en vacances ou ailleurs…Pourquoi ? Elle se l’était longtemps posé cette question seule et avec l’aide d’un psychiatre mais elle n’avait jamais trouvé de réponse satisfaisante pour lui permettre de faire changer les choses et avait finit par ne plus se poser de question. Qu’est-ce qui clochait chez-elle ? Elle n’était pas plus laide ni plus belle qu’une autre, ni plus bête ni plus intelligente. Qu’avait-elle en plus ? Q’avait-elle en moins que les autres ? Elle ne se posait plus ces questions ridicules et douloureuses.

Commentaires

La pauvre, que de questions dans cette tête...
patience, elle saura bientôt...

Écrit par : le Pierrot | samedi, 27 octobre 2007

J'ai eu ma deuxième fille cet après midi au téléphone et elle se pose un peu les mêmes questions ! Elle n'est pas passée encore à la phase recherche sur internet et dit qu'elle se trouve bien comme ça! Elle en est à sa deuxième aventure ! Je pense qu'elle est trop exigeante ! Bises et à bientôt !

Écrit par : Azalaïs | samedi, 27 octobre 2007

Cet épisode de cette femme qui se pose plein de question, ni plus belle, ni plus laide, ni plus bête, ni plus intelligente... Le petit truc qui cloche... Me fait remplonger dans mon passé de célibataire où je me posais les mêmes question. & puis un jour, au hasard des sorties, je l'ai rencontré ; 13 ans après, on est toujours là.
Bon, un p'tit dernier pour la route, je vais lire le N° 4.

Écrit par : cassandrali | lundi, 29 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.