Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 04 novembre 2007

Le lac est toujours là

Je me suis promenée tout autour de mon cœur

Dans ce passé récent où je m’étais noyée

Il y avait cet homme

Qui ressemblait si fort

A celui que je croyais attendre

Ce leurre a transpercé

De part en part mon âme

Le lac est toujours là

Majestueux et calme

La complainte des oiseaux

Accompagne ma peine

J’ai pris le souvenir

De ce menteur de charme

Et puis je l’ai jeté

Au plus profond de l’onde

Le diable l’a emporté

Avec tous mes regrets

Je reste sur la berge

Regardant sans y croire

L’espoir qui scintille sur les flots improbables…

Commentaires

C'est triste ton texte...et tu es malheureuse, alors...ra la la, tu sais que je suis là, hein ?
lorsque tu l'as jeté dans l'eau le souvenir, ça a fait ploufff ?
bon, je sors...

Écrit par : le Pierrot | dimanche, 04 novembre 2007

Je retiens "l'espoir qui scintille sur les flots improbables"... et j'emporte pour voir si mes mots s'y tressent... :-)

Écrit par : captaine lili | dimanche, 04 novembre 2007

un peu triste mais beau. Très beau même.
Enfin si l'espoir scintille il y a de la joie.
Et de la complainte des oiseaux : bonjour, bonjour les hirondelles y a d'la joie.

Écrit par : tom basse | dimanche, 04 novembre 2007

Comme tu m'as l'air triste et amère ! Continues de regarder ce lac...un jour ou l'autre, l'espoir va venir te caresser les pieds... Dommage que ton âme ait été transpercée au point de chasser tout : tes souvenirs, tes regrets. je crois que les bons moments doivent être gardés comme des bons souvenirs, même si la fin s'est mal terminée. C'est ma conception des choses et de la vie en tout cas. Je te souhaite de voir briller sur ce lac de nouvelles lumières scintillantes qui te transporteront vers le bonheur...Bises Vie secrete

Écrit par : viesecrete | dimanche, 04 novembre 2007

Bisou du lundi enriqueta...sois sage...

Écrit par : le Pierrot | lundi, 05 novembre 2007

Au moins l'espoir scintille...

Écrit par : rony | lundi, 05 novembre 2007

Cela me fait-il penser au "Lac" de Lamartine....

Écrit par : Laura | lundi, 05 novembre 2007

OUPS ME FAIT PENSER

Écrit par : Laura | lundi, 05 novembre 2007

J'ai tressé mes mots sur les tiens sur mon blog... et je suis désolée pour mon oubli de Nono... je lui envoie une souris pour me faire pardonner ? ;-)

Écrit par : captaine lili | lundi, 05 novembre 2007

C'est bien triste ...!
Retrouve vite le sourire!

Écrit par : cristina | lundi, 05 novembre 2007

La vie n’est pas toujours faites de tristesse et de douleur, elle réserve aussi des belles choses, tu verras...si j’extériorise comme toi mes peines dans mes écrits, je garde espoir dans des jours meilleurs…

Écrit par : khanouff | lundi, 05 novembre 2007

Merci pour vos commentaires. Laura : te faire penser à Lamartine...de loin alors, de loin...

Écrit par : enriqueta | lundi, 05 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.