Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 10 novembre 2007

Mon coeur a emporté par mégarde

"Si tu peux regarder s’éteindre tes amours
Sans penser que ta vie n’est qu’un lot de souffrance,
Et que, sans un sanglot, tu regardes le jour
D’aimer à nouveau sans méfiance..."

La suite sur le blog de Pénélope :

http://www.murmures.biz/article-13595711-6.html#anchorCom...

Commentaires

Bonjour,
voila, je dis juste bonjour, j'ai suivi un lien mis en comm par teb sur le blog de paulita...
et comme je vois plein de choses ici qui me parlent ...
je voulais juste dire bonjour, enfin, bonsoir plutôt.
g.

Écrit par : gilles | samedi, 10 novembre 2007

J'ai connu des hivers si froids
De la pluie et des silences
Je m'inventais dans tes bras
Des heures de soleil quand j'y pense
Avant toi je cachais ma vie
Emprisonnée de ma souffrance
Je regardais passer mes nuits.
Banale histoire sans importance
Je ferai de tout ce que tu me donnes le plus précieux trésor
Comme ces mots d'amour fous qui résonnent encore

Si tu veux mon cœur
Promets moi de le garder
L'emporter ailleurs si tu devais t'en aller
Toujours plus près de toi à l'abri des douleurs de la vie.

http://fr.lyrics-copy.com/tina-arena/si-tu-veux-mon-coeur.htm

Écrit par : edyto | samedi, 10 novembre 2007

Et bien, gilles, quelle odyssée pour venir jusqu'ici...

Écrit par : enriqueta | samedi, 10 novembre 2007

Edyto, les mots de Pénélope t'ont fait penser à une belle chanson.

Écrit par : enriqueta | samedi, 10 novembre 2007

Que de souffrances avant d'arriver au bonheur. Bonne soirée à tous.

Écrit par : elisabeth | dimanche, 11 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.