Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 02 décembre 2007

Premier dimanche de l'avent...

22473ee83989206fea149be6cf412f20.jpg

schmilblickblog.canalblog.com"On peut allumer des dizaines de bougies à partir d'une seule
sans en abréger la vie. De même, on ne diminue pas le bonheur en le partageant."

P rince de mon cœur conquis

 

H omme généreux et tendre

 

I  déal qui semblait irréel…

 

L orsque nos chemins se croisèrent grâce à un

 

I  nvisible fil du destin,

 

P assionné et ardent tu m’enflammas…

 

P arfait en ton humanité réservée et sincère

 

E spiègle lumière de ton regard

11:10 Publié dans Acrostiche | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

allumer la flamme chez l'autre, traverser la frontière et se retrouver lui ou elle, l'un ou l'autre, sans attache

Écrit par : mandoue | lundi, 03 décembre 2007

Et bien il en aura de la chance cet homme là : conquérir le coeur de la belle Enriqueta !!! Comme le destin parfois fait bien les choses. Allumer la flamme : çà se fait comme çà d'un coup d'un seul sans même qu'on ait le temps de réagir... et c'est déjà trop tard... le feu se propage... Bises à toi vie secrete

Écrit par : viesecrete | mardi, 04 décembre 2007

Quand je pense qu'il y a quelques temps, tu pensais que jamais plus jamais tu ne t'emflammerais... et voilà ton coeur qui s'emflamme pour le charmant Philippe.
D'où le dictons ...fontaine je ne boirais jamais de ton eau...
Tout plein de bonne chose pour tOi Enriqueta.

Écrit par : cassandrali | mardi, 04 décembre 2007

Acrostiche qui chante l'amour... le partage. Bises Penny

Écrit par : Pénélope | mardi, 04 décembre 2007

Bel acrostiche pour ton amoureux, lien du fil de l'invisible destin ...c'est joliment dit! Bises Enriqueta

Écrit par : Chris | mardi, 01 juillet 2008

Quelle belle déclaration ! Il est beau votre amour !

Écrit par : Chabada | samedi, 05 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.