Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 décembre 2007

La vieille dame (4)

La messe achevée Louise traversa la nef, descendit les marches du perron, traversa avec précaution la place de l’église et entra dans son immeuble puis dans son appartement, elle était encore une bonne marcheuse pour ses 84 ans mais elle avait du arrêter la randonnée pédestre qu‘elle avait pratiqué pendant 40 ans. Elle y vivait seule pendant les vacances scolaires mais le reste de l’année elle avait la compagnie de deux étudiantes à qui elle louait une chambre. Elle aurait pu passer ce repas de Noël en compagnie de nombreuses personnes, que se soit les autres bénévoles de l’association « Artisans du Monde » où elle travaillait depuis 20 ans ou les membres de son club d’échecs, de nombreuses personnes l’avaient invité mais elle avait décliné leur offre car elle préférait passer Noël « en famille ». Ce que Louise ne disait à personne, pour ne pas être enfermée dans un asile, c’est qu’elle recevait régulièrement la visite de « ses chers fantômes ». Tout ceux qu’elle avait profondément aimé et qui l’avaient chéri en retour étaient morts avant elle mais leur fantôme venait souvent lui rendre visite. Il y avait son fils Vivien qui était pompier, mort en héros en sauvant la vie de trois personnes dont deux enfants, ses parents Manuel et Jeanne, ses  deux sœurs Solange et Olympe, son frère Daniel, sa meilleure amie Géraldine qu‘elle avait rencontré en classe de CP, son ex-mari Philippe, son compagnon Bertrand…quelques autres, des cousins, des amis venaient aussi à l’occasion.  C’était tous de parfaits compagnons,  doux, souriants et à la conversation apaisante, grâce à eux elle ne se sentait  jamais triste.

 

Les commentaires sont fermés.