Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 janvier 2008

Philibert et Ernestine (4)

La rencontre était facilitée par le fait qu’ils vivaient tous les deux dans la même ville. Ils essayèrent bien sûr de leur faire échanger un regard à la piscine mais cela ne donna aucun résultat et il ne fallait pas compter sur une autre rencontre à la piscine car, si Julie, la fille de Paulin y allait régulièrement tous les jeudis, pour Jules, le fils d’Emma, sa présence aujourd’hui n’était due qu’à un  heureux hasard, son cours de plongée avait été décalé d’un jour, d’habitude, il avait lieu le Mercredi et puis nous étions déjà début Juin, les cours allaient bientôt s’arrêter donc inutile de fomenter un plan pour décaler à nouveau les cours, il fallait trouver un autre lieu pour la rencontre. Après avoir multiplié les occasions de rencontre, au supermarché, chez le dentiste, sur la plage, devant les portes du collège, Philibert et Ernestine durent reconnaître que la tâche serait plus difficile qu’il n’y paraissait. Pour qu’ils se rencontrent au supermarché, Philibert avait du provoquer une panne temporaire de la voiture de Paulin, pour que celui-ci se trouve au supermarché à la même heure qu’Emma, pour le dentiste ils avaient du faire souffrir Julie et Jules pour que leurs parents se retrouvent en même temps dans la salle d’attente de ce cabinet dentaire, et pour le collège ils avaient du carrément provoquer un bug informatique pour que les relevés de notes soient faux et mobilisent les parents ! Toutes ces actions leur donnaient mauvaise conscience même s’ils les faisaient dans un but généreux. Ils ne se voyaient pas multiplier à l’infini les incidents pour créer la rencontre éventuelle, leur rôle étant de faciliter la vie de leur humain et non pas le contraire.

Commentaires

Je suis rassurée, tout n'est pas dû car nos chers petits anges...
La tâche est dure mais, ils vont y arriver.

Écrit par : cassandrali | mercredi, 09 janvier 2008

j'aime bien cette histoire...
euh, dis, tu sais comment on peut aider notre ange ? Parce que le mien il n'est pas très doué... ou alors c'est moi qui ne voit rien de ce qu'il fait... :-)

Écrit par : captaine lili | mercredi, 09 janvier 2008

Quelle histoire !!! c'est pas facile toujours d'être amoureux ... bahhhh ! Je le sais moi.

Écrit par : elisabeth | mercredi, 09 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.