Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 01 mai 2010

Ange déchu

Comme un ange déchu

Je suis aux abois

Je vie à l'insu

De qui est ta joie

Déception aigüe

Egarée,  ma foi

Mon âme éperdue

Je n'ai plus le choix

Mon coeur ne bat plus

Ne bat plus pour toi

 

Mes sens impromptus

Qui sont ma vraie Loi

Me laissent dépourvue

Et je me fourvoie

Mes mots s'évertuent

Quand l'aube flamboie

Mais l'espoir me tue

Et je suis sa proie

Mon coeur ne veut plus

Plus battre pour toi

 

Mes rêves déchus

Au soir qui chatoie

Mon corps n'en peut plus

Je cède sous le poids

Douleur superflue

Que nul ne guerroie

Espoir disparu

Et sombres émois

Mon coeur ne bat plus

Ne bat plus pour toi.

Commentaires

Bonjour enriqueta, oh que si il bat ce coeur qui dit ne plus aimer, il aime les mots et cela se ressent... Aime-nous encore en nous offrant tes poésies enriqueta.... Au plaisir de te lire et quand tu veux pour de nouveaux défis.... Bon premier mai à toi signé jill

Écrit par : jill bill | samedi, 01 mai 2010

ce coeur qui bat chante ses maux et mots comme un oiseau de mai
début de mai que je te souhaite délicieux

Écrit par : mamalilou | samedi, 01 mai 2010

Bonjour Enriqueta
Je passais avec du muguet mais ne peux te le déposer
Je te souhaite néanmoins tout plein de bonheur
Bon week-end, bises, Lyly

Écrit par : lyly Jane | samedi, 01 mai 2010

Bonjour,

Je passe t'apporter un peu de la joie de ce premier jour de mai et te souhaiter une belle journée !

Plein de gros bisous,

Sandra

Écrit par : sandrasbz | samedi, 01 mai 2010

C'est bien triste comme l'amour déçu mais c'est beau. Bien à toi

Écrit par : Eglantine | samedi, 01 mai 2010

Oh comme je me retrouve dans ces mots, dans ces maux!!! Bizzz

Écrit par : Titine | dimanche, 02 mai 2010

Superbe d'émotion et de tristesse !
Merci pour ces mots.

Écrit par : marlou | dimanche, 02 mai 2010

en ce joli moi de mai où le muguet fleurit en abondance, je t'offre un brin qui ramènera je suis sûre l'amour dans ton coeur.

bisous

Écrit par : Reinette | lundi, 03 mai 2010

Enriqueta, quand la flamme s'éteind difficile de la rallumer... courage à toi...
Amitiés Arlette

Écrit par : Arlette | mardi, 04 mai 2010

un poème triste mais joliment écrit, nous avons des points communs dans les pooèmes car j'en ai qui commence par "comme un ange égaré sur la terre...........)
Bises et bonne soirée Enriqueta, j'espère que tes métamorphoses seront pour le mieux

Écrit par : fransua | jeudi, 06 mai 2010

Les commentaires sont fermés.