Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 18 septembre 2010

Un camaïeux de rose

Un camaïeux de rose

Pour envoler ma prose

Aux cîmes enfantines

Des coeurs que l'on devine

Rose bonbon, fuschia

Fraises et framboises

De l'eau de rose légère

Translucide, éphémère

Au rose vif empourpré

D'une cuisse de nymphe émue

Les couleurs de nos âmes

Et des corps qui se pâment

Capucine, grenadine

Pêche et magenta

Du coup de coeur passager

Aux passions inavouées

Feu des désirs ardents

Roseraie des amants

Héliotrope, lilas

Vieux rose et incarnat

Un camaïeux de rose

En bouquet que l'on ose

Assembler peu à peu

Pour que l'on soit heureux

 

                                        Ma participation au défi n° 35 d'Abeilles 50

Commentaires

très z'oli, m'dame! bel hommage de la candeur à une éclosion, de la rose en bouton qui doucement s'ouvre, à la rose laissant déborder ses pétales à l'orée...

Écrit par : bergamothe | samedi, 18 septembre 2010

Un bien joli bouquet de mots!

Écrit par : Solange | samedi, 18 septembre 2010

Un rose qui a de la couleur... Bravo enriqueta, j'aime ta poésie. Bises de JB

Écrit par : jill bill | dimanche, 19 septembre 2010

Un poème coloré, tout en douceur. Un bonbon.
bonne journée
clem

Écrit par : clementine | dimanche, 19 septembre 2010

Bonsoir Enriqueta,

Merci pour ta participation, et désolé pour le retard : je rentre seulement du sud de la France.

Ta palette de roses a fait pâlir d'envies les Oranges de la Ruche ! lol

Jolie maîtrise de la couleur des " filles " !

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Écrit par : Abeilles50 | lundi, 20 septembre 2010

The small pains


Ah pain the navel
And migraine misery
Very volatile Scriptas
In liberty barren
On the shelf I wander
Medicines offered

To the so subtle reflections
In deleterious steams
Of the outrageous babble
Toward my jail transfer
My pains free themselves
I have too much suffered so much

Thanks to the juice of barrel
Rimbaud-Apollinaire
Sharpened tools
To become some of verse
I will be your muse-mother
If you my poet-glass

Twill in it’s curtain
In the urn green bulletin
Blue-sky colour parsley
But as muzzle
Barbed sons of iron
There is our universe

Plural in exile
Libertarian lover
Olfactory your slag heap
When its magic operates
Adieu world torturer
So much concentrationnary

Ah pain the navel
And migraine misery
Very volatile Scriptas
In liberty err
On the shelf I wander
Médicines offered

Écrit par : Yfig entre le zist et le zest de citron dans le martini ! | jeudi, 23 septembre 2010

bel exercice à faire rosir, sur fond bleu... c'est réussi
mais abeilles a toujours de bonnes idées...
doux bisous frileux
que l'aprem te soit douce

Écrit par : mamalilou | vendredi, 24 septembre 2010

Une participation des plus colorée, bravo Enriqueta :-)

Écrit par : Joëlle | vendredi, 24 septembre 2010

Ca fait du bien de voir la vie en rose !

Écrit par : écureuil bleu | dimanche, 03 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.