Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 novembre 2010

Topaze

 

topaze 6.jpg

 

Topaze, il a un beau blaze

Il est instit dans une "case"

Avec des gosses qui crient, qui jasent

Et qui ne savent pas écrire des phrases


 

topaze (1).jpg

 

"L'argent ne fait pas le bonheur"

Fait-il réciter la main sur le coeur

La fille du dirlo n'est pas son âme soeur

Il sert de bouc émissaire aux voleurs


 

topaze2.jpg

 

Topaze n'est pas un kamikaze

Mais il "cause" avec emphase

Il n'aime ni les politiques, ni les paraphrases

Il n'apprécie ni les banquiers, ni les périphrases


 

topaze.jpg

 

"Bien mal acquis ne profitte jamais"

Anonaient  ses jeunes élèves qu'il aimait

Beaucoup le prenaient pour un niais

Alors que ce n'était qu'un être vrai

 

Topaze3.jpg

 

 

Mais Topaze, c'est pas un naze

Il sait dénicher les occases

De mouton il devient loup qui écrase

Les méchants uniquement, les "métastases".

 

Topaze5.jpg

 

 

Commentaires

Bonjour élève enriqueta... Du grand devoir comme tu en as le secret... Un instit à la cour de m'dame JB....Qu'il soit le bienvenu parmi nous. Je te remercie enriqueta... Bonne journée à toi... Bises de jill

Écrit par : jill bill | mercredi, 17 novembre 2010

Là aussi c'est bien tourné comme poème.... Bises !

Écrit par : patriarch | mercredi, 17 novembre 2010

Un instit qui a le cœur à l'ouvrage !

Écrit par : ABC | mercredi, 17 novembre 2010

Très bien aussi ton topaze

Écrit par : laura | mercredi, 17 novembre 2010

Bonsoir Enriqueta

Merci pour ton Topaze qui nous remémore un merveilleux souvenir

Belle soirée, bises, Lyly

Écrit par : lyly Jane | mercredi, 17 novembre 2010

Je ne crois pas avoir vu ce film avec Fernandel, mais ton poème donne envie de lui rendre visite

Écrit par : Martine27 | mercredi, 17 novembre 2010

il va avoir du travail alors ! Bises

Écrit par : fransua | mercredi, 17 novembre 2010

Bravo pour ton Topaze, j'aimerais bien revoir ce film.

Écrit par : Solange | mercredi, 17 novembre 2010

Bonsoir Enriqueta, je suis sortie tard de la classe de JB, il me restait à saluer maitre Topaze avant de vider ma case et rentrer dans ma bulle, je n'ai pas souvenir d'avori vu ce film pourtant les "Fernandel" je ne les manquais pas !!! ou ma mémoire flanche à cette heure tardive !! bonne soirée à travers les tuyaux !! :0))

Écrit par : tricotine | jeudi, 18 novembre 2010

Ca j'y ai bien pensé à ce Topaze-là ! et si les adultes voulaient bien se donner la peine d'en visionner le film, il y en a qui relativiseraient les "bêtises" de nos enfants attribuées à notre époque. c'est plutôt qu'on ne leur donne peut-être pas assez de limites claires et que les jeux virtuels font perdre le sens des réalités, comme par exemple donner des coups fait mal et peut avoir des conséquences graves voire irréversibles.
Nous avons la mémoire qui flanche ...
Merci pour ces piqures de rappel bien amenées. bises et belle fin de journée

Écrit par : Jeanne Fadosi | jeudi, 18 novembre 2010

Ce prénom évoque aussi pour moi le livre de Marcel pzgnol et ce film avec Fernandel. Bonne soirée

Écrit par : écureuil bleu | vendredi, 19 novembre 2010

Bonjour Enriqueta, comme toujours j'ai adoré, j'aime ta plume et revenir te voir après cette longue absence est un réel bonheur:

Bisous

Helene

Écrit par : helene | dimanche, 21 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.