Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 mars 2011

Nous sommes tous des Japonais

Voici un poème que j'ai écris en 2006 quand on a commémoré les 20 ans de Tchernobyl. je le publie à nouveau en hommage aux Japonais qui donnent leur vie pour sauver leur peuple et davantage, en essayant d'arrêter cette catastrophe nucléaire.

 

Je suis un liquidateur

J'ai donné mon âme et mon coeur

Pour que vous ayiez une vie

Qui se souviendra de mon nom?

Qui n'ornera aucun fronton

Puisque mon sacrifice on nie.

Dans un confort tout électrique

Que vante la publicité

Du nucléaire à la télé.

A Tchernobyl, il y a 20 ans

Ce fut un avertissement

Dont vous n'avez pas tenu compte.

Moi, je suis un liquidateur

J'ai donné mon âme et mon coeur

Pour que vous ayiez un sursis.

Qui se souviendra de mon nom?

Quand viendra l'heure d'Armaguedon

Sur Terre disparaîtra la vie.

nucléaire.jpg


10:31 Publié dans Ethique | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

un sujet délicat et dramatique que tu as raison de mettre à l'honneur, c'est une catastrophe, huamine, planétaire et une catastrophe tout court........liquidateur pour une renaissance inespérée quel courage !

Écrit par : fransua | mercredi, 16 mars 2011

Je pense que les politiques devront bien un jour en parler........Et revenir à des sources plus naturelles de production d'électricité.....

Écrit par : patriarch | jeudi, 17 mars 2011

oui, il faut rendre hommage pour tous les volontaires qui essaient d'arrêter cette catastrophe !

Écrit par : gazou | jeudi, 17 mars 2011

oui, il faut rendre hommage pour tous les volontaires qui essaient d'arrêter cette catastrophe !

Écrit par : gazou | jeudi, 17 mars 2011

oui, il faut rendre hommage pour tous les volontaires qui essaient d'arrêter cette catastrophe !

Écrit par : gazou | jeudi, 17 mars 2011

No comment. C'est un drame sans nom... Naturel et erreur humaine.

Écrit par : jill bil | jeudi, 17 mars 2011

TRès très beau... Enfin surtout très bien exprimé... Je me joins de tout coeur à ce message pour les pauvres gens qui donnent ainsi leur vie dans l'indifférence collective totale!!! Bises

Écrit par : ElodieBelllule (Elo) | jeudi, 17 mars 2011

Je te remercie, tu as bien fait de ressortir ce poème qui est un grand hommage à ceux qu'on ne voit pas mais qui luttent pour sauver le reste de la population.

Écrit par : elisabeth | vendredi, 18 mars 2011

C'est un très beau poème. Cette fois il va vraiment falloir s'occuper du nucléaire et le remplacer par d'autres énergies moins dangereuses. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | mardi, 22 mars 2011

Les commentaires sont fermés.