Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 mai 2011

Désert

A u bord de mon abîme

B ien au delà de mes chagrins

C' est le vent qui m'emporte

D ans ces méandres où je me perds

E n immertion dans mes rêves.

Femme oiseau, dans cette

G eôle de sang et de pulsions

H éroïne élue au voyage

I l souffle à mon âme des mots.

J 'écris dans le vertige de ce vide, une

K yrielle de sentiments à inventer

L e bonheur est dans ma main.

M a muse déploie ses ailes

N ostalgique et silencieuse

O rpailleuse infatigable et

P oétesse de l'instant éphémère.

Q uand il fait grand vent mon coeur tangue

R éveillant mes folles envies

S ous des frisons vertigineux.

T andis que je murmure

U n regret glisse le long de ma joue.

V olutes enflammées, Temps dérobé

W agnérienne musique d'un amour

X xl qui s'exprime dans la joie des

Y ouyous des jours de fête, transportés par le

Z éphyr pour traverser le désert de ma vie.

 

Pour le jeu d'Auryne.

Commentaires

Bonjour Enriqueta... Il est superbe ton abécédaire... Mais ne reste pas dans ce désert.... Bien cordialement de jill Bon W-E à toi

Écrit par : jill bill | samedi, 28 mai 2011

coucou, je viens poser quelques youyous de plus sur les dunes de sable bleu de ton blog
gros bisous tendres

Écrit par : mamalilou | samedi, 28 mai 2011

Bel égrenage de l'alphabet... bon dimanche à toi. ;-)

Écrit par : patriarch | dimanche, 29 mai 2011

Les commentaires sont fermés.