Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 31 juillet 2011

Je ne fais rien...

 Coucou la blogosphère je pars enfin en vraie vacances, avant j'étais en semi-vacances puisque je travaillais chez moi (rédaction de mes cours pour l'année prochaine).

 

Vacances.jpg

 

Mon blog est donc semi-fermé du 1er au 18 Août pendant que je vais me promener en Bourgogne puis en Normandie.

 

SUNP0082.JPG

 

Je ne publie rien mais rien ne vous empêche de relire mes poèmes : poèmes d'amour heureux, poèmes d'amour triste, poèmes de vie, poèmes sombres, poèmes d'humour. 

ou mes nouvelles : elles sont répertoriées dans ma colonne de gauche, tout en bas à la rubrique "page". 

Rien ne vous empêche non plus de commenter et de jouer à mes jeux d'écriture! 

A bientôt!

 

"Je n' fais rien , je m'repose, je suis très heureuse ainsi

Je n' fais rien , je m'repose, j'ai pas d'sous mais j'ai pas d'soucis..."

15:35 Publié dans Vous dire | Lien permanent | Commentaires (17)

samedi, 30 juillet 2011

Cantabile

Secrète fragilité de nos coeurs éraflés

Mots doux en nourriture veloutée de nos âmes

Pour nous les survivants par la haine épargnés

Qui dédeignèrent vengeance et cortège du blâme

 

Nous partîmes en exil, loin de nos terres natales

Ostracisés par ceux que nous voulions aimer

Et notre errance prenant des allures de quête

Le pays du Pardon s'étendait à nos pieds

 

Par nos larmes abreuvées nous y vîmes germer

Des arbres de patience, des buissons longanimes,

Des lacs d'espérance, des forêts d'amitié

Des myriades de tendresse et des brassées de joie.

 

(Mars 2007)

mercredi, 27 juillet 2011

Les amants repentis

Les reproches silencieux des amants repentis

Folle passion reléguée au fond d'une penderie

De s'être trop frotté aux soucis quotidiens

De s'être caressé contre vents et marées

De s'être tant raconté ne reste que l'écho

De leurs tendres soupirs et plus un mot de trop

Plus une porte qui claque, plus un éclat de rire 

Le temps les a figé et tous leurs rêves ont fui.

(mars 2007)

dimanche, 24 juillet 2011

Hommage

 

           Amy Winehouse  14/09/1983 - 23/07/2011

 

Amy.jpg

On ne s'est dit au revoir qu'avec des mots
Je suis morte une centaine de fois
Tu es retourné vers elle
Et moi, je vais de nouveau sombrer"


Amy Winehouse - Back To Black par AmyWinehouse

 

He left no time to regret
Kept his dick wet
With his same old safe bet
Me and my head high
And my tears dry
Get on without my guy
You went back to what you knew
So far removed from all that we went through
And I tread a troubled track
My odds are stacked
I'll go Back To Black

We only said goodbye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go back to...

I go back to us

I love you much
It's not enough
You love blow and I love puff
And life is like a pipe
And I'm a tiny penny rolling up the
walls inside

We only said goodbye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go back to

We only said goodbye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go back to

Black, black, black, black, black,
Black, black
I go back to
I go back to

We only said goodbye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go back to

We only said goodbye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go Back To Black.

samedi, 23 juillet 2011

Les mots offerts comme destination de voyage

Les mots offerts comme destination de voyage

Créatrice d'univers comme une simple d'esprit

Ecrivain de l'ordinaire comme un vieux coeur crédule

L'alphabet de mon âme aux voyelles sensuelles

Aux consonnes qui raisonnent, aux silences essentiels

Plume des abusés ne craint le ridicule

De ne pouvoir aimer sans rime ni raison

Chantre de la douleur qui naquit de Passion

Images intimes et ultime déraison.

(Février 2007)

vendredi, 22 juillet 2011

Onciale

Onciale.jpg

jeudi, 21 juillet 2011

Mon coeur a emporté par mégarde

"Les heurter les mots, les cogner,se les cogner puisqu'ils résistent, se décider à les prendre de front puisqu'ils insistent, têtus, ils résonnent jusqu'à l'obsession. Les regarder face à face et s'épuiser à essayer de les épuiser puisqu'ils persistent, les mots, toujours plus vifs, tellement tranchants. (...) En chercher d'autres et ne pas les trouver, ne pas s'échapper, revenir toujours vers ces mots là (...)"

Anne

Mon coeur a emporté par mégarde

"C'est un moment de paix au départ de la nuit

Quand je ne cherche plus le sommeil qui s'enfuit

Et c'est l'heure à laquelle, à tâtons, je me lève

Je raconte aux oiseaux les couleurs de mes rêves"

Nina

mercredi, 20 juillet 2011

Mon coeur a emporté par mégarde

"Comment faites-vous ? Vous écrivez des mots qui font poésie, qui font humeur, chaleur, beauté, couleur. Comment faites-vous ? (…) Vous écrivez des mots qui font savoir, qui font intérêt, profondeur, analyse, recherche, sincérité. (...) Colère, plaisir, ennui, douceur, campagne, ville, histoire, peinture. Vos mots, quoi ! De tous les jours et de toujours. Comment faites-vous ?"

 

Rony 

 

mardi, 19 juillet 2011

Mon coeur a emporté par mégarde

"Le temps passe et je ne le retiens pas

(...)

Dans ma tête, tout se débat

Et je ne profite pas

Pleinement du temps avec toi

(...)


Laura