Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 10 décembre 2011

La fin du monde

C'est la fin de la fin du monde

La neige recouvre nos chagrins

Immeubles, bêton, blancs comme des sapins

Richesse, pauvreté, unies et fécondes

 

L'envie de paix ainsi, abonde

Les guerriers s'endorment enfin

La laideur est sur le déclin

Et l'horreur quitte ainsi la ronde

 

L'enfant renaît en nous une seconde

La foi et l'espoir en l'humain

Dans nos mains, la lampe d'Aladin

Nos remords, nos angoisses moribondes

 

C'est la fin de la fin du monde

La neige fait de nos villes des écrins

Trottoirs et rues, blancs comme des jardins

Bineheureux, délaissés, mêmes amours profondes

 

Aujourd'hui le monde est sans fin

Assourdis les cris de ce monde

En un murmure, un doux refrain

La fin du monde reprendra demain


(Pour le jeu d'Evy)


(Janvier 2007)

Commentaires

Belle fin de semaine chez toi. Bises

Écrit par : patriarch | samedi, 10 décembre 2011

Quand la neige recrouvre... Jolie défi Enriqueta ! J'aime la voir au premier matin, immaculée et faisant ce que tu dis.... Bien à toi JB

Écrit par : jill bill | samedi, 10 décembre 2011

C'est très joli la neige surtout quand on n'a pas besoin de l'auto.J'aime.

Écrit par : Solange | mardi, 13 décembre 2011

Non, ce n'est que la fin de l'année !
Il est bon de ressortir d'anciens poèmes, ils n'en sont que meilleurs.
Bonnes vacances Enriqueta et bon week end.

Écrit par : elisabeth | samedi, 17 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.