Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 janvier 2012

Défi n° 72 (Lettre d'amour loufoque)

Mon cher Nicolas,

J'ai entendu dire que tu allais bientôt partir aussi je me décide à t'ouvrir mon coeur pour que tu  me quittes l'âme légère. Cela fait plus de quatre ans que nous nous disputons, je te traite de fascho tandis que toi tu me dis "casse-toi pauvre con(ne)!" mais je suis sûre que tout cela n'est dû qu'à une série de malentendus et que tout peut s'oublier. Je suis sûre que notre amour n'est pas mort et c'est avec beaucoup de plaisir que je t'aiderai à faire tes valises en souvenir du bon vieux temps qui s'enfuit si vite et ne reviendra plus. Et même si tu t'en va au printemps, il faudra bien te couvrir car ils sont nombreux ceux qui veulent te chasser comme un chien, te jetter des tomates pourries ou carrément au feu. Quand notre histoire a commencé, tu m'avais promis monts et merveilles, des champs de blé dorés et une moisson perpétuelle. Tu m'avais dit que tu serais là pour chasser toutes les ombres mais tu n'as pas tenu parole. Je t'ai déçu aussi car tu me croyais différente mais tu n'avais pas vu que mon bonnet phrygien est toujours rouge. Il est temps désormais que tu quittes le domaine de l'Elysée qui n'est plus un paradis mais un enfer. 

Cependant, cher Nicolas, ne nous quittons pas fâchés, sachons rester amis! Si tu ne sais pas où déménager, je connais un centre de rétention très sympa qui est prêt à t'accueillir avec tes copains sans-papiers. Et pour te montrer que j'ai toujours des sentiments pour toi, je t'offre en cadeau de départ un billet d'avion pour aller te reposer à l'étranger (je te fais la surprise de la destination, c'est un pays d'Asie qui commence par un A, tu m'en dira des nouvelles...).

Adieu mon cher Nicolas,

                                                je signe une dernière fois,

                                                                                                      ta Marianne.


(Pour Fanfan et les croqueurs de mots)

Commentaires

coucou oui je sais ça fait longtemps !!!
j'aime ta lettre d'adieu à ce cher Nicolas
en espérant qu'il parte vraiment!!!
bisous et bonne année que nos rêves se réalisent!!!!

Écrit par : amtealty | lundi, 09 janvier 2012

Bravo. Bien vu. Bonne semaine.

Écrit par : Malika | lundi, 09 janvier 2012

Je ne sais pas s'il va apprécier cette lettre ,mais il n'a que ce qu'il mérite ; il n'avait qu'à ne pas tromper Marianne !!
Merci pour cette lettre pleine de bons sens et d 'humour !

Écrit par : fanfan | lundi, 09 janvier 2012

une lettre d'adieu pleine d'humour et bien respectueuse. J'ai retenu le bonnet frigien rouge. Il ne faudrait pas se tromper de sauveur
bises et belle journée

Écrit par : Jeanne Fadosi | lundi, 09 janvier 2012

je serais ravie qu'il lise ton courrier, mais je ne suis pas sûre !! il doit avoir un service de censure efficace bisou bisette

Écrit par : nicolenini | lundi, 09 janvier 2012

N'attends pas de réponse, c'est un homme pressé !!!!

Écrit par : ABC | lundi, 09 janvier 2012

Bonsoir Enriqueta ! Ici on est anti Sarkozy puis-je lire en lien... L'occasion était belle donc de lui envoyer ce mot dont la fin est sympa... tout de même, mais je ne sais s'il n'en rira pas jaune ! Bonne soirée ! jill

Écrit par : jill bill | lundi, 09 janvier 2012

Le petit Nicolas va récolter un bonnet d'âne ... Les papiers du divorce sont déjà en route !! c'est une lettre de rupture non ? :0) Bravo Enriqueta c'est terriblement bien tourné

Écrit par : Tricotine | lundi, 09 janvier 2012

Bonsoir Enriqueta
c'est super bien écrit et une façon très originale de répondre au défi !
Maintenant, nous attendons la suite de mai ...
Bises du soir

Écrit par : Hauteclaire | mardi, 10 janvier 2012

Félicitations je ne sais pas si Nicolas appréciera mais le défi est bien relevé.

Écrit par : Solange | mardi, 10 janvier 2012

Joliement et respectueusement tournée cette lettre !

Écrit par : vanesslili | mercredi, 11 janvier 2012

Oh ! Oh ! Et toc, Nicolas ! Tu l'as bien cherché !

Écrit par : unsoirbleu | mercredi, 11 janvier 2012

Pauvre petit Nicolas, il va déjà être tout triste de nous quitter, cette lettre n'est vraiment pas gentille, bien méritée certes !!!

Trop drôle et trop vrai en même temps, ça mettrai la chair de poule.

Bisous

Écrit par : Harmonie37 | jeudi, 12 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.