Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 29 janvier 2012

Moi je veux vivre

Suppose que je te dise

Les volutes des heures

Vacillations profondes

Et folles appétances

 

Suppose que je t'écrive

Des mots en suspension

Paroles indicibles

Secrète mélodie

 

Au fond de moi someille

Un continent de vivre

Prodiges perceptibles

Sortilèges créateurs

 

Suppose que je t'écrive

Une genèse intime

Mystère intelligible

Et vitale poésie

 

Suppose que je te dise

Moi, j'ai envie de vivre

Et que ce chant produise

Une envie, un élan...

 

Commentaires

j'ai aussi envie de vivre..... Bisous

Écrit par : patriarch | dimanche, 29 janvier 2012

Bonjour Enriqueta ! J'aime au fond de moi someille un continent de vivre... La plus belle des envies c'est bien celle-là... profiter de son passage sur terre entre amour amitié ! A demain, je crois que tu prends la barre chez les Croqueurs.... Jill

Écrit par : jill bill | dimanche, 29 janvier 2012

Bonsoir Enriqueta,
Ayant reçu le message de la communauté des croqueurs, je suis passée avant diffusion de la consigne. Et ta belle ode à la vie m'a arrêtée ...
A demain,
Valdy

Écrit par : valdy | dimanche, 29 janvier 2012

De passage pour le défi, je m'arrête et tu m'innterpelles.
Il faut l'avoir perdue et retrouvée pour pouvoir la chanter.
Merci.
Bonsoi Enriqueta

Écrit par : pimprenelle | mardi, 31 janvier 2012

il y a quelque fois cette envie de continuer à vivre...cet élan...mais que la maladie malgré tous les efforts et le combat broie sans concession.

je viens de perdre une amie chère...elle avait en elle cette espérance mais la maladie a été plus forte.

pour participer à ton défi, je vais essayer d'écrire pour elle....parce qu'elle avait malgré tout cette envie.

Écrit par : lena | dimanche, 19 février 2012

L'envie de vivre... cette force qui nous aide à continuer...
Douce soirée. Bisous

Écrit par : Odettef | mardi, 28 février 2012

Les commentaires sont fermés.