Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 février 2012

Gaylor

Gaylor, la gaîté, il adore

Orateur orageux

Sa parole vaut de l'or

Il aime le reggae

Et le grand vent du Nord

Il danse avec aisance

Le Tango corps à corps

Oui, c'est un gailuron

Il préfère les garçons

Il délaisse les lorettes

Il est gay, et alors?


(Pour le jeu de Jill Bill)

samedi, 25 février 2012

C'était l'histoire de deux amants

C'était l'histoire de deux amants

Qui courraient après le temps

Plus vite, plus vite mon amour

Car voilà que pointe le jour

Ils courraient toute la semaine

Sur les chemins entre leur deux domaines

Le temps des caresses déjà enfuit

Car voilà la fin de la nuit

Tous les mois de l'année en raccourci

De la Saint Valentin à l'Epiphanie

Plus vite, plus vite mon âme soeur

Prenons quelques rondelles de bonheur

Pas le temps pour l'ennui et le souci

Mais mon coeur qui fait boum quand tu souris

Plus vite, plus vite ma compagne

Ecourtons la promenade dans la campagne

Nous enfants nous dévorent à corps et à cri

Car nous sommes père et mère aussi

Plus vite, plus vite mon complice

Quittons le jardin des délices

Répondons à nos obligations

Remettons à plus tard nos ambitions.


(Février 2008)


(Ce week end, les deux amants prennent du temps pour eux et s'en vont à Dieppe.)

 

jeudi, 23 février 2012

Jeudi en poésie

J'ai réécris la chanson des Charlots "Merci Patron" pour Lénaïg et les Croqueurs de mots d'Over Blog

Quand on arrive au lycée

C'est la joie et la gaîté

L'idée de faire toutes nos heures

Nous remplit tous de bonheur

D'humeur égale, c'est un rêve

Nous courons vers nos élèves

Cultivés et silencieux

Travailleurs et studieux

La ï ti la la la ï ti la la ï hé

 

(Refrain)

Merci patron, merci patron

Quel plaisir de travailler pour vous

On est heureux comme des fous

Merci patron merci patron

Ce que vous faites ici-bas

Un jour Dieu vous le rendra


Quand on pense à tout l'argent

Qu'aux fins de mois on vous prend*

Nous avons tous un peu honte

D'être aussi près de nos comptes

En salle des profs tout le monde

De son respect vous inonde

Vous êtes notre grand directeur

Nous corrigeons avec ardeur

La ï ti la la la ï ti la la ï hé


(Refrain)


Pour vous prouver notre amour

On veut bosser tous les jours

Nous voulons tous vous offrir

Nos vacances avec plaisir

Vous seul savez c'qui est bien

Nous on est des pions, des riens

Vous êtes là pour penser

Nous on n'a qu'à la fermer


(Refrain)


Les réunions durent des heures

C'est notre intense bonheur

Nous ne sommes pas fatigués

On aime vous écouter

Parler correct politiquement

Il faut être fou, dément

Pour pas ramper devant vous

Vous vouer un culte à genoux


(Refrain)



* C'est l'Etat qui nous paye, pas le directeur, heureusement!





Les Charlots - Merci patron par apolinos92

lundi, 20 février 2012

Défi n° 75 Couvre-chef

 

 

Casquette.jpg

 

J'ai perdu ma casquette

Celle de couleur noisette

Où est cette bobette?

Dans quel coin? Quelle cachette?

 

Qu'on me donne une gaufrette

Une capeline de vedette

Un panama de poète

Ou un galure avec voilette

Tout! Plutôt qu'être nue-tête!

 

Je ne suis pas une mauviette

Mais, sans elle, c'est pas chouette

Je la cherche à l'aveuglette

Un melon! Ou je m'émiette!

 

 

casquette3.jpg

Je veux pour ma bobinette

Un chapeau de majorette

Un sombrero d'opérette

Un tricorne obsolète

Une ridicule cornette

Ou une coiffe avec alouette

 

Où est cette lurette?

J'aime pas les devinettes

Et je suis tristounette

J'veux cacher mes frisettes

 Mais j'ai plus de casquette!

 

 

casquette2.jpg

J'vais écrire une historiette

De couvre-chef castagnette

De haut de forme amulette

Pour me sentir un peu moins bête

Qui m'aime me suive, mazette!

 

casquette4.jpg

(Pour Lenaïg et les croqueurs de mots)

samedi, 18 février 2012

Printemps

Ainsi ces jours derniers, j'ai tant versé de pleurs

Maintenant le printemps me salue de ses charmes

Il met de la couleur aux herbes et aux fleurs

Et toute cette beauté est l'effet de mes larmes

 

De mes sanglots passés il me reste l'ardeur

Et des désillusions la discrète trace parme

Ma plume à l'encrier d'une intime douleur

Dépose sur le papier les mots comme les armes

 

Mon âme colorée, oeuvre d'enlumineur

Berce mon coeur blessé par toutes ces alarmes

De demain, elle dessine la joie et la douceur

Tandis que je m'éloigne enfin de ce vacarme

 

Si du matin au soir je perçois la lueur

C'est parceque le printemps me salue de ses charmes

Qu'il révèle à mes yeux de la vie la splendeur

Et toute cette grâce qui est née de mes larmes.

 

 
(Je publie à nouveau ce poème car il vient de recevoir un prix de poésie, un prix d'excellence aux Poésiades 2012)

mercredi, 15 février 2012

Janvier

Janvier, il a du poil aux pieds

Qu'il brosse à l'ombre des palétuviers

En regardant voler les éperviers

Et en tapant des mots sur son clavier

 

Janvier, il a du poil aux pattes

Et quand il s'ennuie il s'en fait des nattes

Il se fou de tout et il mange des dattes

En prenant son temps, comme Socrate

 

Janvier, il a du poil aux arpions

Il aime les histoires d'espions et les scorpions

Avec ses grillades, il boit du Saint-Emilion

Et il se moque des prochaines élections.

 

(Pour le jeu de Jill Bill)

samedi, 11 février 2012

Le chant des damnés

Qu’est-ce tu fais le Lundi ?

Je corige des copies

K’est-ce tu fais le Mardit ?

Je caurige dés copie

Qu’est-ce tu fés l’ Mercreudi ?

Je corije des caupies

Qu’é-ce tu fais le Jedi ?

Je corrrige dès copient

Qu’cé tu fais l’ Vendredy?

Je korrige dais kopies

Qu’est-ce tu fès le Samdi ?

Je corigent toujour des coppies

Et Qué-ce que tu fée le Dixmenche ?

Et ben, je corijes encorre des copis….

 

Et on recommence…

 

Qu’est-ce tu fais le Lundi ?

 

A chanter sans fin, avec des variantes…

 

Kécetafé en Janvier ?

Jé corrigai des cahier

Quèce tufais en Février ?

Je kaurrigent des kahiés…

 

Copie et cahier pouvant être remplacés par tout ce qui se corrige…

 

A chanter sans fin, jusqu’à ce que mort s’en suive…

 

jeudi, 09 février 2012

Jeudi en poésie

Je n'aime pas les robots

Qu'ils soient grands ou nabots

C'est pas des colombos

Ils n'dansent pas l'flamenco

 

Je n'aime pas les machines

Qu'elles soient d'ici ou d'Chine

Sont sans hémoglobine

Ne mangent pas de pralines

 

J'aime pas la robotique

Et l'tout automatique

Des gosses de scientifiques

Aux gueules antipathiques

 

J'aime pas les automates

Et leur "vie" de spartiate

Ils n'boivent pas de picrate

Et n'rêvent pas de frégates

 

Je préfère les humains

Même s'ils sont pas mâlins

Leur mémoire serpentin

Leurs joies et leurs chagrins.

 

(Pour les croqueurs de mots d'Over Blog)

lundi, 06 février 2012

Défi n° 74 Objets inanimés avez-vous une âme?

Qui n'a jamais aimé un objet démesurément (et pas seulement quand vous étiez enfant) ?

Qui n'a jamais cru qu'une machine pouvait avoir une personnalité ?

Qui n'a jamais personnifié un objet (en lui donnant un nom par exemple) ?

Qui n'a jamais parlé à une machine ?

Choisissez un objet / une machine et racontez nous sa vie humanisée et ses relations avec vous (ou avec un autre humain) qu'elles soient positives ou négatives.

Publiez votre participation le lundi 6 Février à 8h00 (prévenez moi avant en commentaire) : écrire-divaguer...Rose...Pimprenelle...Brunô...Marie Chevalier...

ABC...Lenaïg...Monelle...Harmonie37...Tit'Anik...Jill Bill...

Moi...Cabardouche...Mamzelle Jeanne...Mansfield...Chloe...Henri Landa...

Jeanne Fadosi...Mémette...Tricôtine...Hauteclaire...Eglantine..

Fransua...Amtealty Bougnen...Un soirbleu...Commios...Jean Pierre..

Dominique... Fanfan...Alice...Ex-libris...

Un grand merci au 30 participants pour leur originalité et les émotions qu'ils nous donnent : sourire, rire, nostalgie et mystère sont au rendez-vous. Bravo!

Défi n°74 Pour les Croqueurs de mots.

Les jeudis en Poésie :

1. Publiez le Jeudi 2 Février un poème sur le thème de la superstition : Fransua...Lenaïg...Hauteclaire...Anne lesonneur...

Un soir bleu...Mémette...

Jeanne Fadosi...Henri Landa...Corinne...Nounedeb...Clio48...

Malika...Monelle...Sousmarin...Jill Bill...Mimi...Jean Pierre...

Marie Chevalier...Eglantine...Harmonie 37...Moi...

Un grand merci aux 20 participants pour leur diversité et leur talent! Bravo à tous!

 

2. Publiez le Jeudi 9 Février un poème sur le thème des robots : Nounedeb...Moi...Merci aux 16 participants, dont Maggy Rodriguez et Rose, les autres sont cités dans les deux autres thèmes, je n'ai malheureusement plus d'énergie pour faire la liste avec les liens étant très fatiguée.

Pour la Communauté des Croqueurs de mots sur Over Blog.

Défi n° 74 Objets inanimés avez-vous une âme?

(Journal secret de Philibert)

Ma voiture a un sacré caractère, je dois la surveiller car elle fait n'importe quoi dés que j'ai le dos tourné. Dés que je suis perdu dans mes pensées ou en train de discuter avec ma femme, elle en profite pour changer la fréquence de l'auto-radio; elle a une nette préférence  pour les émissions poitiques et pour les matchs de foot sur Europe 1 alors que moi, j'aime écouter RTL2 et Nostalgie. Ou alors elle me branche sur des radios aux noms bizarres dont je ne suis même pas sur qu'elles existent! (Néo, Wall, Ciel radio, Sol FM...ça existe vraiment?). Je crois qu'elle est de mèche avec le GPS pour me faire faire des détours inutiles, me faire passer par des routes qu'elle affectionne particulièrement (elle aime se promener en forêt) ou devant des endroits qu'elle aime (comme son restau préféré : le Crocodile).

Quand je la gare quelquepart, elle s'amuse à changer de place, soit pour aller se promener, soit pour me faire une blague et après je passe des heures à tourner en rond dans les parkings pour la retrouver. Plus d'une fois, j'ai remarqué le matin que ses pneus étaient sales alors que la veille cela n'était pas le cas mais je n'ai jamais réussi à la prendre sur le fait. Comme elle est très espiègle, elle s'amuse à klaxonner ou à faire des appels de phares , au moment le plus innoportun, mais c'est moi que les gens fusillent du regard! Elle aime aussi beaucoup s'amuser avec les essuis-glace pour me faire sursauter ou bien, au moment de sortir de la voiture, je me retrouve accroché par la ceinture et mon sac par le levier de vitesse, ou encore le levier d'ouveture du réservoir se déclanche tout seul.  Je ne suis pas aussi maladroit, ces situations cocaces arrivent beaucoup trop souvent pour que j'en soit seul responsable.

Récemment, elle me faisait la gueule après que j'ai eu un léger accrochage avec un muret dans un parking aussi ais-je été obligé de lui acheter des pneus neufs pour me faire pardonner. Bien qu'elle ait déjà 10 ans, je n'envisage pas d'en changer car un jour j'ai parlé achat d'une nouvelle automobile avec ma femme devant ma voiture et, les jours qui ont suivi, j'ai constaté qu'il y avait de drôles d'odeurs dans l'aération, des odeurs nauséabondes d'essence qui nous obligeaient à ouvrir les fenêtres. Aussi j'ai décidé de ne pas acheter de nouvelle auto de peur qu'elle n'essait de se venger, qui sait de quoi elle serait capable?

 

Voiture.jpg

Elle est jolie ma voiture, non? On dirait qu'elle rigole de toutes ses dents...

 

(Pour les croqueurs de mots d'Over blog.)