Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 avril 2012

Next!

Je vous recommande la lecture de l'article "Monsieur le Président et l'amour" chez Mamalilou.


"Et, en oubliant que la famille de votre père a été expropriée

 

et exilée en Autriche, en Allemagne puis finalement en France,...

 

que la famille de votre mère, revenue de Grèce fit partie des juifs d'Espagne,

 

qui furent eux aussi il y a longtemps, expulsés de leur pays...,

 

faisant de vous un immigré hongrois d'origine greco-espagnole

 

de 2ème génération... un Français lambda quoi...

 

Quelle ingratitude!"

 

(...)

 

"Vous voulez écouter ceux qui ont voter fn? que n'avez-vous proprement écouté + tôt les manifestants, les syndicalistes, les pétitionnaires, les pamphlets de tous crins...?! Vos opposants sont systématiquement raillés, stigmatisés, trahis dans leurs arguments par vos réductions, déformations, généralisations ou exagérations,... mais jamais écoutés vraiment. "J'entends, mais je n'en tiens pas compte" disiez-vous...

Quid des "pauv'cons", des "racailles", des "délinquants", "assistés", "utopistes de gauches", "incapables" et autres "irresponsables"... ce sont tous des humains sur le territoire français et ailleurs, qui, comme vous, essaient de tirer leur épingle du jeu, en milieu hostile... "

 

Et celui de Patriarch

"Pour accélérer le mouvement, une petite crise monétaire serait la bienvenue. Et voilà qu’elle s’en vient, ce qui permet à ceux qui nous ont fichus dans la “merde” de nous y enfoncer de plus en plus. Alors ,il est temps de changer tous ceux qui ont participé à la débâcle qui nous est infligée. Il faut bien qu’un pays montre l’exemple, pourquoi pas la France, elle en a l’habitude…"

Et celui de L'oeil qui court sur le 1er Mai

"Lors d'une réunion publique se déroulant en Seine-Saint-Denis, N. Sarkozy a déclaré qu'"être traité de fasciste par un communiste, c'est un honneur" en réponse à une couverture de l'Humanité. Il s'approprie les propos de Laval, collaborateur notoire, bras droit de Pétain et revendique ainsi nettement son appartenance à la France grise"

 

 

10:00 Publié dans AntiSarko | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonjour tous... Un nom qui ne sonne pas français, et un jour parvenu au "trône" de la France, beau parcours m'sieur, n'ouliez pas, jamais ! Bon W-E Eriqueta, merci ! Bises d'une belge...

Écrit par : jill bill | samedi, 28 avril 2012

Les commentaires sont fermés.