Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 mai 2012

Défi n° 81 Enfance, enfances

Ecrire est comme un jeu d'enfant

Les mots peuvent être les méchants

Faire des caprices, être charmants

Nous échapper car trop vivants

 

Les vers sont de jeunes enfants

Chéris, perdus ou fatigants

Ils nous échappent ces sacripans

Nous font rire et pleurer souvent

 

Ecrire fait de nous des enfants

Il faut du sérieux du brillant

De l'imaginaire tant et tant

L'art est pour tout les innocents.


(Pour Jeanne Fadosi et les Croqueurs de mots d'OB)

Commentaires

Lier enfance et écriture, voilà comment faire d'un défi une réussite évidente!

Écrit par : mansfield | lundi, 14 mai 2012

Une façon originale de considérer l'écriture. Mais à priori, j'aurais tendance à être d'accord
bises et belle journée

Écrit par : Jeanne Fadosi | lundi, 14 mai 2012

Bondiou !!!! Alors pourquoi ,je ne sais faire ?????

belle journée avec bises

Écrit par : patriarch | lundi, 14 mai 2012

Joli parallèle Enriqueta... J'aime le dernier quatrain entre autres... Bon lundi de la part de jill

Écrit par : jill bill | lundi, 14 mai 2012

Belle façon d'aborder ce sujet, bravo.

Écrit par : Solange | mardi, 15 mai 2012

L'écriture sous cet angle, oui, c'est sans doute vrai .

Écrit par : fanfan | mardi, 15 mai 2012

J'aime beaucoup comment tu as traité ce thème, bravo à toi Enriqueta

Écrit par : Joëlle | mercredi, 16 mai 2012

Joli, il fallait y penser, ce délicieux mélange m'a plu, bravo à toi
Bisous

Écrit par : Tit'Anik | jeudi, 17 mai 2012

Je suis tout à fait d'accord avec toi : il faut avoir le sens de l'enfance et du jeu, et beaucoup d'innocence, pour faire dire aux mots de quoi "nous faire rire ou pleurer".
Merci, Enriqueta, bon dimanche

Écrit par : Carole | samedi, 19 mai 2012

j'aime ton poème tout en contrastes . tu as su évoquer l'amour des mots comme celui d'une mère avec ses enfants !! merci Enriqueta !

Écrit par : Tricotine | lundi, 28 mai 2012

Les commentaires sont fermés.