Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 juin 2012

Jésabelle

Jésabelle...C'est quoi? C'est qui?

 Jésabelle c'est la vie
 Vive la lumière, adieu la maladie

 Jésabelle c'est une plume
 Les rimes chantent comme l'écume

 Jésabelle c'est une nostalgie
 Dans sa mémoire, un enfant qui rit

Jésabelle...C'est quoi? C'est qui?

 Celle qui voyage de fleur en fleur
 Folle libellule, c'est Jésabelle

 Celle qui ronronne comme un chat
 Le coeur en émoi, c'est Jésabelle

 Celle qui cultive les mots
 A la pleine lune, c'est Jésabelle

(Pour Jill Bill)

 

lundi, 25 juin 2012

Défi n°84 "Autour de soi même"

Quand je fais le tour de moi-même

Je vois un bel homme qui m'aime

Une blonde mi-femme, mi-bohême

Dont je suis la mamounette quand même

Des mots que mon clavier parsème

Des émotions qui tissent mes poèmes

 

Quand je fais un petit tour sur moi

Je ne sélectionne que ce qui flamboie

Je ne retiens que les moments de joie

Un voile sur ce qui est de guingois

Il est plus élégant de ne rien dire parfois.


Pour ABC et les Croqueurs de mots d'OB

jeudi, 21 juin 2012

Jeudi en poésie

"Le monde"

 

Un océan berce le chant du monde

Il est aussi vaste qu'un coeur

Les alysées fredonnent cette berceuse

Qui est aussi légère qu'une âme...


(Pour ABC et les Croqueurs de mots d'OB)

lundi, 18 juin 2012

ça pue!

Eh! Falorni! On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre! Tu as été élu avec les voix de l'UMP et du Front National, donc tu es un député de droite! Tu es aussi socialiste qu'Hitler!

samedi, 16 juin 2012

La caravelle

Sur la Terre océane je suis fière caravelle

Je traverse le temps déraisonnablement

Mes voiles gonflées d'espoir et ma proue immortelle

Je dévoile le monde aux yeux des innocents

 

Malgré les vents contraires je demeure rebelle

Calculer mon naufrage est des plus indécents

Je suis, de l'avenir, la dernière sentinelle

Mon sillage vous éclaire comme le firmament.

mercredi, 13 juin 2012

Néomoise

Néomoise...Faut pas lui chercher des noises...

 

Elle est bigleuse

Elle est bancale

Elle a mauvais caractère

Elle est râleuse

Elle est vénale

Elle aime pas se laisser faire

Elle est bigleuse

Elle est bancale

Faut pas la mettre en colère

Elle est râleuse

Elle est vénale

Elle a une tronche de belle mère

Elle est bigleuse

Elle est bancale

Elle n'est pas là pour vous plaîre!

 

(Pour Jill Bill)

 

 

 

lundi, 11 juin 2012

Défi n° 83

Que fesais-je là-bas, sur l'île de Beauté?

Fatiguée, je voulais, un p'tit peu tout plaquer

Seule, j'étais partie, avec mon automobile

Et moi je voulais juste ne plus me faire de bile

Quand soudain, ce véhicule léger décida

De buguer et de passer de la vie à trépas

C'était une nuit sans lune, la plus noire qui soit

C'était pas le moment de traîner dans les bois

Pas l'moment d'entamer une pédestre randonnée

Dans la montagne corse ou bien dans la vallée

C'est alors que l'orage éclata, pour parfaire ma dévaine

Mon portable n'passait pas, j'avais vraiment la haine!

J'étais trop énervée, fallait pas me chercher

C'est pour ça, votre Honneur, que j'ai grâve débloqué

Ce mec qui arrivait, de nullepart, comme ça

C'est vrai, je l'ai buté, un coup d'cric et voilà!

 

(Pour Annette et les Croqueurs de mots)

mardi, 05 juin 2012

Une souris

Une souris dans un gruyère
Comme une banquière banqueroutière
Faisait des trous que son derrière
Remplissait d'une certaine matière

Elle en fit sa gentilhommière
Comme une effrontée héritière
Qui faisait l'école buissonnière
Et s'amuse d'être dépensière


N'ayant peur de rien et très fière
Comme une grande aventurière
Ou une courageuse écuyère
Elle chantait dans sa pétaudière

A la télé et aux "premières"
Elle y fut de plus en plus coutumière
La vulgarité en bannière
Tout en remuant sa bonbonnière


Elle fit même de l'Elysée sa chaumière
Nargant les brigades financières
Avec ses discours de cancanière
Et ses mauvaises manières de sorcière

Une épidémie régulière
Qui permet d'ériger des barrières
Permit à cette cabaretière
De protéger ses arrières


Une souris dans un gruyère
Et voilà la France prisonnière
Ruinée par une vile épicière
Qui surfe sur la déroute boursière

 

(septembre 2009)