Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 24 juillet 2012

L'appel

Entends-tu cet appel, ce chant ensorcelant?
Il gonfle, des bateaux, les voiles aventurières
Et aux explorateurs donne des coeurs vaillants
Il dit: " va, envole-toi", pour découvrir le monde
Sur les mers passionnées, comprends ce que tu es
Deviens proue de navire, vibrant au gré des flots
Traverse les déserts ou les plus hauts sommets
Et tous les territoires méconnus, fascinants
Comme Marco Polo recherche les merveilles
De ce monde étonnant qui te fera vivant.
 
(Pour Ecureuil Bleu)

Commentaires

Bonjour enriqueta, lu chez Brigitte.... 12 voix mes félicitations aussi ! Jill

Écrit par : jill bill | mardi, 24 juillet 2012

un bien joli poème, une envolée, l'envie d'aller vers ailleurs, bien décrit , on se sent entraîné avec toi. bise à toi.

Écrit par : mansfield | mardi, 24 juillet 2012

Bonjour Enriqueta ! Ces mots me font penser à une chanson de GianMaria Testa : Un Aeroplano A Vela, écoute le à l'occasion.

Écrit par : Hélène O | mardi, 24 juillet 2012

j'ai déjà fait ce vol....... Sourires.... Belle journée !

Écrit par : patriarch | mercredi, 25 juillet 2012

J'ai un peu peur en bateau mais j'approuve l'appel, ce chant ensorcelant. J'aimerais vivre à côté d'un port. Bonne après midi.

Écrit par : elisabeth | vendredi, 27 juillet 2012

C'est un très beau texte qui a été apprécié ! Merci et bisous

Écrit par : écureuil bleu | mercredi, 01 août 2012

Les commentaires sont fermés.