Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 septembre 2012

Jeudi en poésie

Mon secret comme un signe

C'est ce soudain silence

Et mon coeur qui susurre

En solitaire errant

 

Mes mots sont malaisés

Et mes muses absentes

Mélodie malhabile

Pour un mystérieux temps


(Pour les croqueurs de mots d'OB et Hauteclaire)

mercredi, 19 septembre 2012

J'attends...

Parce que je n'écris plus en ce moment...

 

J'attends que la vie soit l'encre de ma plume

J'attends qu'une étincelle taille mon nouveau calame

J'attends que ma main soit compagne de la joie

J'attends que la lumière m'inspire une autre fois

J'attends qu'une étoile guide à nouveau mes pas

 

(Merci à Mamalilou car c'est sur son blog que j'ai trouvé cette inspiration, ICI)

mardi, 18 septembre 2012

Somebody

Nouveau jeu (18/07), ouvert à tous, sans limite de temps.

 

Merci de me laisser un commentaire pour m'annoncer votre participation.

 

Inspiration libre à partir de la vidéo ou des paroles ou du titre "Somebody" ("Quelqu'un").

 

Poèmes, prose et visuels sont les bienvenus!

 

 Les participations : Saphir-Electra...Jill Bill...Moi...Odeteff...

Marine D...

 

"But that was love and it's an ache I still remember

Mais l'amour est un mal dont je me souviens encore


You can get addicted to a certain kind of sadness

On peut devenir accro à un genre de tristesse


I guess that I don't need that though
Now you're just somebody that I used to know

Je suppose que tu n'as pas besoin de mon amour non plus
Maintenant tu es juste quelqu'un que j'ai connu"


Paroles traduites en entier ici :

http://www.lacoccinelle.net/651574.html



Gotye - Somebody That I Used To Know par umusic

jeudi, 13 septembre 2012

Nuit sonore

C'est la nuit mais le sommeil me fuit

Un enfant qui pleure, qui crie

Des gouttes de pluie

 

Une douche s'éternise

Et mon chat qui ronfle

 

Souffle le vent du Nord

De plus en plus fort

Ma nuit est sonore

 

L'alarme d'une voiture

Le bruit d'un avion

 

Une porte qui claque

Une auto démarre

 

Le temps ralentit

 

Mon réveil qui vibre

 

Sonore fût ma nuit

Cerné sera mon jour


(Pour Voilier et les Croqueurs de mots)

mercredi, 12 septembre 2012

Lettre à GDF

J’apprends aujourd’hui que vous avez décidé d’une nouvelle et injuste augmentation de vos tarifs, une mesure scandaleuse faisant suite à votre inique décision de taxer les usagers de façon rétroactive, ce qui est immoral. Et tout cela pourquoi ? Uniquement pour que les élites de GDF puissent continuer à mener une vie de « nabab », sans aucune solidarité avec le Peuple français qui doit faire face à une vaste crise financière et économique que nous devons aux gens comme vous.

 

Ne croyez pas que nous allons rester ainsi, otage de votre cinisme, sans réagir. Sachez que ma cuisinière est équipée d’un four et d’une plaque électrique, que je vais désormais utiliser de façon prioritaire. D’autre part, j’envisage de la remplacer prochainement et je vais bien sûr acheter une cuisinière électrique.

Ne comptez donc pas sur moi pour financer vos prochaines vacances aux Bahamas.

Sachez encore que je ne suis pas la seule à réagir ainsi, la résistance s’organise partout de façon à vous empêcher de nuire à la Nation française.

 

Je vous souhaite de faire faillite et de vous retrouver tous au chômage car votre attitude n’appelle que le mépris des bons citoyens français, ce que vous n’êtes pas.

 

12:51 Publié dans AntiSarko | Lien permanent | Commentaires (2)

lundi, 10 septembre 2012

Casse-toi!

Casse.png

En soutien à Libération

_____________________________________________________

Cela fait plusieurs mois que j'écris de moins en moins. Je n'ai actuellement aucun texte d'avance, aucun texte qui attende d'être publié. Je ne peux pas dire que je n'ai pas envie d'écrire ou que j'ai du mal à écrire, en fait, je n'y pense même plus. Et j'ai très peu de temps aussi pour vous lire et vous laisser des commentaires. Cela ne m'était jamais arrivé en presque 7 ans de blog. Je vais "attendre que ça revienne". L'écriture est un oiseau fragile qu' il ne faut pas effrayer.

17:41 Publié dans AntiSarko | Lien permanent | Commentaires (6)

mercredi, 05 septembre 2012

Berthold

B recht avait ce drôle de prénom *

E t il ne semblait pas s'en plaindre

R aison nous aide à connaître et à accepter

T outes nos racines ancestrales

O u tout ce qui fait ce que nous sommes

L a liste donnée par Jill Bill

D es prénoms anciens fait mémoire.


(Pour le jeu de Jill Bill bien sûr)


* Le prénom de Brecht s'écrit Bertolt

samedi, 01 septembre 2012

La fin de l'été

C'est la fin de l'été et je vais te quitter mon amour

Le ciel est bien trop lourd de nuages et de pluies

Le soleil devient sourd à toutes nos envies

Les roses sont fanées, les prunes sont mangées

Déplié et rangé, l'auvent de la terrasse

C'est la fin de l'été et je vais te quitter mon amour

Nous avons partagé notre dernier repas

Je suis déjà partie, au loin est mon esprit

Envolés les oiseaux vers de chaudes contrées

Il n'y a plus d'insectes pour venir butiner

Et puis ma main ne retient plus la tienne

C'est la fin de l'été et je vais te quitter mon amour


(Août 2007)