Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 22 octobre 2012

Défi n°88

Si j'avais un grenier

J'y mettrais toutes mes peines

Dans une malle remisée

Pour oublier la haine

 

Si j'avais un grenier

J'y mettrais mes cauchemars

Dans un grand sac noué

Pour une vie sans poignard

 

Si j'avais un grenier

J'y mettrais mes angoisses

Dans une valise fermée

Pour que malheur décroisse

 

Si j'avais un grenier

J'y mettrais toutes mes peurs

Dans un coffre, enfermées

Pour un monde sans laideur

 

(Pour les Croqueurs de mots d'OB et Un soir bleu)

Commentaires

Beau poème. Nous en avions deux chez mes parents et de très grands en plus...

belle journée avec bises

Écrit par : patriarch | lundi, 22 octobre 2012

Bonjour Enriqueta... J'ai bien envie de te le construire ! Bon lundi de la part de jill

Écrit par : jill bill | lundi, 22 octobre 2012

parfois ça rend service de ne pas avoir de grenier ...ça évite d’être trop encombré par les choses :-))) on jette plus vite..

Écrit par : Eglantine lilas | lundi, 22 octobre 2012

Bonjour Enriqueta, ton poème est très original et l'absence de grenier te fais te focaliser sur tout ce que tu y mettrais, dont tu ne voudrais plus ... Ce grenier peut se construire dans sa tête, faute d'en avoir un en vrai (je n'en ai pas non plus), et alors tu pourras y mettre tout cela. Gros bisous.

Écrit par : Lenaïg | lundi, 22 octobre 2012

Apparemment tu n'en as pas mais l'as rempli tout de même...

Écrit par : ABC | lundi, 22 octobre 2012

C'est un grenier idéal pour un monde idéal ... Ah ! si seulement !

Écrit par : unsoirbleu | lundi, 22 octobre 2012

Toutes ces choses rangées il ne resterait que le bonheur. C'est à souhaiter.

Écrit par : Solange | lundi, 22 octobre 2012

J'aime joli poème. Bises

Écrit par : patriarch | mardi, 23 octobre 2012

Bonjour,
J'ai beaucoup aimé ton grenier...j'en avais un autrefois...rempli de souvenirs... les maisons modernes en sont dépourvu...c'est bien dommage...
Amitiés.
Marielle.

Écrit par : Marielle | mardi, 23 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.