Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 mars 2013

Louane et compagnie

Rodrigue appuya sur la touche lecture du répondeur pour écouter son message.

"Rodrigue, disait une voix féminine... C'est Louane. Je suis désolée, mais je préfère qu'on arrête là. Je te quitte, Rodrigue. Je te quitte".

 Rodrigue apprit ainsi qu'il était quitté par une femme qu'il ne connaissait pas et avec qui il n'avait jamais eu de relation. Il n'avait vraiment aucun souvenir de cette dénommée Louane et il trouva cette situation très intéressante. "Voilà de quoi épicer ma soirée qui s'annonçait très calme", se dit-il, et il se mit à écouter et réécouter en boucle le message de Louane afin d'imaginer à quoi elle pouvait ressembler. Il avait l'imagination fertile et adorait les jeux de l'esprit. La voix chaleureuse et suave de Louane lui fit pressentir une jolie brune au visage ovale, illuminé par des yeux verts. Sa façon de s'exprimer simplement et calmement lui fit inventer une femme de caractère mais modérée et discrète car c'était un message digne, sans scène et sans reproche. Il passa ainsi deux bonnes heures, confortablement installé dans son fauteuil de velours bleu préféré, en compagnie d'une bonne bouteille de Meursault, rêvassant à propos de Louane, écoutant tantôt sa voix, tantôt un CD de chants d'oiseaux. A la fin de cet exercice mental il avait appris énormément de choses à propos de cette Louane qui lui était encore totalement inconnue deux heures plus tôt : ses goûts alimentaires et musicaux, sa couleur préférée, ses rêves, ses vêtements et ses fleurs préférées, elle n'avait plus de secret pour lui. Il alla se coucher et rêva de sa liaison avec Louane.

Le lendemain, il acheva sa composition en racontant sa rupture à l'un de ses collègues de travail.  Léandros fut très gentil avec lui et l'invita au restaurant le midi pour lui remonter le moral. Léandros cru vraiment à cette histoire et Rodrigue pu ainsi continuer à jouer avec cette Louane née de son imagination et donner encore plus de corps à cette chimère. Il s'amusa encore une semaine à jouer à l' amoureux malheureux auprès de ses collègues puis il se lassa de ce jeu et passa à autre chose, laissant ses collègues admiratifs devant sa capacité à se ressaisir, à surmonter un chagrin et devant son courage face à l'adversité.

 

Douze jours après le premier message, alors qu'il rentrait chez lui, il entendit un nouveau message de Louane qui disait :

"Rodrigue, je vous appelle car je culpabilise de vous avoir laissé ce message de rupture. Je ne suis pas Louane. Je m'appelle Calypso. Louane n'existe pas, c'est un personnage inventé par une de vos ex, Géorgine. Elle a voulu se venger de vous parceque vous l'aviez fait souffrir. Elle voulait vous faire croire que vous perdiez la mémoire. Elle dit que vous êtes hypocondriaque et fragile psychologiquement et que c'est le genre d'évennement bizarre qui vous affolera et vous fera devenir fou. Mais, depuis, je n'arrête plus de penser à vous et j'ai peur des conséquences. J'ai honte d'avoir participé à ce canular, j'espère qu'il n'est pas trop tard et que vous allez bien."

Ainsi donc, Louane n'existe pas, se dit-il, ou plutôt Louane n'est pas Louane puisqu'elle s'appelle Calypso.

 Cela tombe bien, se dit-il encore en souriant... puisque je ne suis pas Rodrigue.

(Un vieux texte que j'ai réécri pour Jill Bill, ce qui m'a permis de faire un "rattrapage" de prénoms que je n'avais pas pu illustrer : Rodrigue, Léandros, Géorgine et Calypso. Et de 5 pour le prix d'une!)

 

Commentaires

Bonjour élève enriqueta ! Eh eh voilà un récit qui m'a plu... L'une n'est pas et l'autre non plus, inattendu... Voui j'ai reconnu les prénoms offerts... Qu'ils soient tous les bienvenus à la cour de récré, merci à toi, bises de m'dame JB

Écrit par : jill bill | mercredi, 27 mars 2013

Finalement, tu rejoins la Louane de JB en macédoine et salade de prénoms, bien joué... (jeu de cache-cache pour la récré qui est qui ????)

Écrit par : ABC | mercredi, 27 mars 2013

Un beau méli-mélo de prénoms mais chacun (une) est retombé sur ses pattes!!
J'ai bien aimé!

Écrit par : fanfan | mercredi, 27 mars 2013

Brillamment réussi en tous cas, Ce Rodrigue a vraiment "du" coeur... D'artichaut!

Écrit par : mansfield | mercredi, 27 mars 2013

tu esune petite futée...mais j'aime bien ton histoire !

Écrit par : Josette | mercredi, 27 mars 2013

une petite histoire comme je les aime, à la fois pleine d'humour et sans (trop de) méchanceté. Calypso a du coeur plus que l'ex de Rodrigue en tous cas ...
belle soirée

Écrit par : Jeanne Fadosi | mercredi, 27 mars 2013

Les commentaires sont fermés.