Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 27 mai 2013

Défi n° 103

Je me souviens des noël d'autrefois, quand j'attendais avec impatience tout ce qu'une petite fille puis une jeune fille peut attendre. Il fallait faire le sapin que l'on était allés soigneusement choisir chez le marchand, c'était un vrai, il sentait bon (maintenant j'utilise un sapin "synthétique", planète oblige). On ouvrait la grande boîte dans laquelle ma mère rangeait les décorations, c'est un grand carton qui avait contenu un grand nounours en peluche que j'avais reçu à 4 ans, le carton avait été décoré par mes parents (ce carton existe toujours chez ma mère, il contient toujours des décorations). On (mes souers et moi) installait d'abord les guirlandes électriques puis les boules et les décorations puis terminer les guirlandes. Je continue à suivre toujours ce même rituel chaque année pour mon sapin.

Je me souviens de l'odeur des Noël d'autrefois, celle des mandarines dont ma mère disposait les écorces sur sa vieille cuisinière à charbon de bois et dont le doux parfum se diffusait dans notre petit appartement.

Je me souviens des sons des Noël d'autrefois, c'est la voix de Tino Rossi qui interprète "Petit Papa Noël", "Minuit chrétien", "Trois anges sont venus ce soir" et "Noël en mer". Pendant longtemps, aussi longtemps que j'ai cru au père Noël, j'ai cru que Tino Rossi était le père Noël. J'ai perdu le 45 tours d'origine mais j'écoute chaque année le CD de ces chansons. Je ne sais rien du Tino Rossi crooner, séducteur, corse et tchi, tchi. Pour moi, Tino Rossi c'est le grand-père idéal, celui qui pardonne, celui qui console, celui qui raconte et celui qui offre des cadeaux.

Je me souviens de Tino Rossi, qui mérite bien qu'on lui dédie un défi, que les Croqueurs le mettent à l'honneur et que je m'écrie, en traversant la mer (méditerranée), en direction de la Corse : "mais qu'est-ce que je fais dans cette galère?".


Pour Fanfan  et les Croqueurs de mots

Commentaires

joli texte ! bonne journée

Écrit par : khanel3 | lundi, 27 mai 2013

Joli souvenir d'enfance à une période festive... merci pour Tino, il sourit de là-haut, jill

Écrit par : jill bill | lundi, 27 mai 2013

Bravo! défi bien relevé § J'aime beaucoup cette évocation des Noëls de notre enfance ; c'était à peu près le même rituel chez nous.
Tino et son petit papa Nöel a bercé les rêves de milliers d'enfants!
merci et bonne semaine

Écrit par : fanfan | lundi, 27 mai 2013

C'est le disque qui passait à chaque Noël aussi.... Mais, dans la cité, avec toutes les italiens qu'ils y avaient, les mandolines étaient souvent de sortie....

Bonne journée. Bises

Écrit par : patriarch | lundi, 27 mai 2013

Et bien nous avons exactement les mêmes souvenirs quant à cette "Fête" de Noël qui a tant perdu de sa magie :(
Etant un rien plus agée que toi je me souviens des bougies que l'on allumait dans le sapin et dont j'avais une frousse bleue de le voir s'embraser ;)
J'ai participé au défi de fanfan et j'y évoque Noël aussi!!!
Merci pour ce doux partage.
Bisous
Domi.

Écrit par : dimdamdom59 | lundi, 27 mai 2013

Un texte bien réussi bravo.

Écrit par : Solange | lundi, 27 mai 2013

Mais c'est du Proust ! Tout y est le goût et les odeurs, quel talent !

Écrit par : Jeanmi | mardi, 28 mai 2013

Que c'est beau le Noël de ton enfance...
La galère te fera juste traverser la mer, pour y retrouver la beauté chantée par ton Petit papa Noël !!!!

Écrit par : ABC | mardi, 28 mai 2013

Bon mois de juin enriqueta... je vois très occupée... A plus, jill

Écrit par : jill bill | samedi, 01 juin 2013

Les commentaires sont fermés.