Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 13 novembre 2013

Mon coeur a emporté par mégarde

"Ensorcelé par ses manières

Monet l’a pris dans ses pinceaux

Eclaboussant de sa lumière

Giverny, son jardin, ses eaux"


Mansfield

"Saule pleureur"

Commentaires

Ah notre pharmacienne poétesse....

Écrit par : jill bill | mercredi, 13 novembre 2013

Je ne savais pas pour Patriarch...Ca m'a mis un bon coup de vieux du temps. Voilà ! Je poste un petit commentaire par mégarde mais contente de retrouver ton blog...

Écrit par : Aslé | samedi, 16 novembre 2013

De bien joli mots, bon dimanche.

Écrit par : Solange | dimanche, 17 novembre 2013

La vidéo de la note suivante est longue à démarrer alors je commente ici. Pour Patriarch, ça m'a fait mal et tout drôle car je ne m'y attendais pas, il est décédé quand j'étais en Lorraine et je l'ai su une semaine après. On ne s'habitue pas, c'était presque un ami.
Le saule pleureur semble plaire aux poètes et aux peintres. Bon week end Enriqueta. Bon courage pour la correction des copies...

Écrit par : elisabeth | dimanche, 17 novembre 2013

Merci Miss pour ce petit clin d'oeil!

Écrit par : mansfield | dimanche, 17 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.