Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 31 décembre 2013

Intermède

Et dans un intervalle, soudain, mes mots ont chu

Entre l'inspiration et le travail sur soi

Ils se sont échoué dans un bel interstice

Entre l'obscurité et la lumière des jours

Ils font une tendre pause entre hier et demain

Le temps d'un intermède d'une durée indécise

samedi, 28 décembre 2013

La photo de la semaine

DSCN9695.JPG

Rond-point lumineux dans ma ville.

mercredi, 25 décembre 2013

Noël

 

Noël2.jpg

Alors ici, Noël, forcément, c'est lui

 

mon chat.JPG

Noël, dit Nono, dit pépère, dit nounouille, dit salopard...

 

lit.jpg


Nono, pilleur de réfrigérateur, voleur de poubelles...

 

Nono1.jpg


Nono, terreur des chiens (dans la Sarthe et en Sologne)

 

Noel.JPG

 

Nono, batailleur de chats

Nono, chat philosophe

(Un bug Hautetfort sur les photos m'a empêché de placer les deux dernières photos)


(Pour Jill Bill)



samedi, 21 décembre 2013

La photo de la semaine

DSCN9663.JPG

C'est bientôt Noël...Les Noëls d'autrefois sentaient la mandarine. J'attendais la neige et la visite du Père Noël. Tino Rossi chantait et le sapin sentait la forêt mystérieuse.

jeudi, 19 décembre 2013

« Un zebra català »

 

zèbre.jpeg

                                         Je suis un zèbre catalan
                                     Oui, je suis un drôle de zèbre
                                         Je vole comme un ballon
                                        Dans le ciel de Barcelone
                                           Un arbre m'a enlacé
                                        Me voilà devenu drapeau
                                S'il vous plaît, un peu d'imagination
                                     Et venez me rejoindre là-haut!

drapeau.jpeg

(Pour Ecureuil bleu)


mercredi, 18 décembre 2013

Arsène

 

Lupin6.jpeg

(atelierdecreationlibertaire.com)


C'est le plus grand des voleurs,
Oui, mais c'est un gentleman.
Il s'empare de vos valeurs
Sans vous menacer d'une arme.
Quand il détrousse une femme,
Il lui fait porter des fleurs.
Gentleman cambrioleur
Est un grand seigneur.

Il vient chez vous la nuit
Sans déranger votre sommeil.
Il décroche sans bruit
Le tableau acheté la veille,
Puis avant de partir,
Après ses coupables travaux,
Il laisse un mot sur le piano.

C'est le plus grand des voleurs,
Oui, mais c'est un gentleman
Et chaque femme à son heure
Rêve de voir son visage.
De l'actrice à la danseuse
Et l'épouse la meilleure,
Gentleman cambrioleur
A gagné le cœur.

 

Lupin7.jpeg

(Le clos Lupin à Etretat, maison de Maurice Leblanc)


Je pense qu'aucun film, téléfilm et série n'a vraiment parfaitement illustré Arsène Lupin (et surtout pas le dernier inventé de Jean-Paul Salomé, avec Romain Duris qui ne mérite pas de s'appeler Arsène Lupin). Pour moi, c'est un film à faire.

Je connais les interprétations de Robert Lamoureux, Jean-Claude Brialy, Georges Descrières et François Dunoyer qui ont chacune autant de qualités que de défauts.

J'attends donc que le vrai Arsène naisse au cinéma.



samedi, 14 décembre 2013

La photo de la semaine

DSCN9697.JPG

Photo.gif

Il y a de nombreuses années, une nuit, je me suis réveillée et j'ai vu ça...Mon cœur s'est mis à battre très fort car je croyais que c'était un ovni. Alors j'ai pris mes lunettes pour les mettre sur mon nez et j'ai constaté que c'était...la lune.

(Pour Amartia)

mercredi, 11 décembre 2013

Je n'écris plus...

Je n'écris plus...Et je le dis comme Serge Lama chantait :"Je suis malade" en étant en bonne santé. Parce que j'écris bien sûr, mes listes de courses sur des bouts de papiers, mon planning dans mon agenda, quelques mots au tableau vert pour mes élèves, quelques sms sur mon téléphone, quelques jeux d'écritures amicaux pour mon blog, un petit peu d'humour, quelques rimes faciles et la bienvaillance de mes lecteurs font passer le tout. Mais je n'écris plus véritablement. Rien dont je sois fière, rien qui me ravisse, rien qui me séduise, rien de véritable, rien d'essentiel, rien. C'est la faute à ... c'est la faute à l'hiver, à la fatigue, au stress, au surmenage, au manque de temps, au manque d'envie...c'est la faute à ma muse qui m'a abandonné. Je prends quelques photo pour mieux passer le temps. Mon appareil n'est pas performant et je suis piètre photographe. Je n'écris plus...La belle affaire! J'ai un amoureux, ma fille va bien, j'ai un travail, un chat bouillote pour me tenir chaud, une famille, des copines, je suis au chaud...Je n'écris plus...Je n'écris plus...Je n'écris plus...

13:02 Publié dans Vous dire | Lien permanent | Commentaires (7)

Mon coeur a emporté par mégarde

"Les marronniers dans la lumière

Ont des guirlandes éphémères

Dont la chute bercée par Eole

Amuse les enfants de l’école"


Mansfield


"Automne - Hiver"

Séphora

Séphora? J'connais pas!

 

sephora1.jpeg

 

Et puis je suis allergique au parfum.

 

sephora3.jpeg

 

Ouvre les fenêtres!

 

sephora4.jpeg

 

Séphora, la cocotte, est là!