Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 18 janvier 2014

La photo de la semaine

DSCN9650.JPG

Hommage à la fée électricité

Mercredi 15 Janvier 2014 17h - 19h

coupure d'électricité... Il commence à faire nuit...pas d'internet, pas de télévision, pas de lecture (sans lumière), pas de téléphone (téléphone fixe coupé et pas de réseau SFR), pas d'eau chaude, pas de repas chaud (cuisinière électrique) et personne avec qui discuter (sauf mon chat).  Pas de lampadaires dans les rues de ma ville, ma quartier est plongé dans le noir. Je me sens isolée du monde entier. J'allume des bougies, je défais mon sapin de Noël pour m'occuper et je médite sur ma dépendance à l'électricité. La société a fait de moi une dépendante à celle qu'on appelait une fée au XIXe siècle. Je ne peux plus vivre sans elle. Est-il raisonnable de dépendre ainsi d'une seule énergie? Il suffit de couper l'électricité dans une ville et c'est le blackout total. Je suis une citadine, je suis dépendante. Ma liberté n'est qu'illusion.

 

Commentaires

Ah si elle se barre la fée électricité on broie du noir sans elle c'est certain, comment vivre sans, impossible longtemps de nos jours... Bon W-E Enriqueta !

Écrit par : jill bill | samedi, 18 janvier 2014

Difficile de s'en passer... Pourtant, un peu de noir, c'est le repos de l'oeil et de l'esprit! Mais je crains la prochaine panne!

Écrit par : Gine | samedi, 18 janvier 2014

Que la lumière soit !

Écrit par : François le Niçois | samedi, 18 janvier 2014

Illusoire en effet de se croire libre alors que le "confort" est dans nos habitudes! Faut-il ne disposer de rien pour prétendre à la liberté, là est la question?

Écrit par : mansfield | samedi, 18 janvier 2014

Enriqueta nous sommes sur la même longueur d'onde ! c'est ce que vient de répondre à un commentaire sur le bric à brac !
bisous

Écrit par : Josette | samedi, 18 janvier 2014

Cela arrive aussi de temps en temps à Nauplie et c'est vrai que l'on se sent démuni. La réserve de bougies n'est jamais bien loin, même si la lecture n'est pas si aisée que cela à leur faible lumière.

Écrit par : Amartia | samedi, 18 janvier 2014

Sans électricité nous ne sommes plus rien tu as raison et c'est quand elle n'est pas là que l'on constate la place importante qu'elle a pris dans notre vie, j'ai tenu absolument à conserver (pour les plats chauds) mes deux plaques à gaz avec bouteille car en plus de ça, dans la résidence nous sommes chauffés au gaz mais la chaudière à besoin de l'électricité pour fonctionner !-o))))).
Mais du coup cela fait une très jolie photo à l'ambiance un peu mystérieuse.
Gros bisous Enriqueta.
Belle soirée

Écrit par : Mireille/Prunette | samedi, 18 janvier 2014

Et la lumière fut !!! Ouf !!!!
Ah le tout électrique à la maison !!!
Les bougies c'est sympa mais...
Belle soirée !

Écrit par : Enitram | samedi, 18 janvier 2014

Il est vrai que tout, autour de nous, fonctionne avec l'électricité. Une petite panne de temps en temps est sans doute salutaire pour nous faire apprécier à juste titre notre confort quotidien mais il ne faut pas que ça dure trop longtemps quand même... ;-)
Bon week-end à toi avec toute la lumière nécessaire :-)

Écrit par : Oxygène | samedi, 18 janvier 2014

même en rase campagne, tu ne pourrais pas faire grand chose la nuit tombée sans lumière ...
On oublie souvent ce que l'on doit à l'électricité tout comme la manière plus ou moins propre avec laquelle elle est produite ...
belle fin de semaine en espérant que la lumière soit rapidement retrouvée

Écrit par : Jeanne Fadosi | samedi, 18 janvier 2014

de l'intérêt de stocker le soleil du jour pour cuisiner et se doucher la nuit
après ya les groupes électrogènes (polluants) et le chauffage au bois
on peut aussi tirer au sort celui qui actionnera la dynamo!!! ptdr
et mettre des lucioles en flacon dans les ptits coins!!!

délicieux voeux pour 2014 bonheurs à la chandelle ou au nucléaire! Force joie et harmonie, et un flux haut voltage de cet amour pur universel qui nourrit nos âmes

lumineux bisous givrés

Écrit par : mamalilou | dimanche, 19 janvier 2014

Oui, difficile de se passer de l'électricité de nos jours !

Écrit par : écureuil bleu | jeudi, 23 janvier 2014

Nous sommes victimes de la société qui nous a rendus dépendant à l'électricité, à la voiture, à Internet etc... Avec une chandelle on ne peut que voir dans le noir et c'est tout.

Écrit par : elisabeth | samedi, 25 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.